Impôts : Le fondateur d’Ikea met fin à son exil fiscal

Ingvar Kamprad, le fondateur du groupe Ikea, a mis fin à son exil fiscal. De retour en Suède, il vient de payer ses premiers impôts dans son pays depuis plus de 40 ans.

Impôts : Le fondateur d’Ikea met fin à son exil fiscal
Fini l’exil fiscal. Ingvar Kamprad, le fondateur du groupe Ikea, a déclaré en Suède ses premiers impôts depuis 42 ans.

Cela faisait 42 ans qu’il n’avait pas payé ses impôts chez lui, en Suède. Après un long exil fiscal en Suisse, le milliardaire suédois Ingvar Kamprad, le fondateur du groupe Ikea, est de retour dans son pays où il a payé ses premiers impôts depuis son exil fiscal, en 1973.

Tout comme la star de tennis Bjorn Borg, Ingvar Kamprad a quitté la Suède dans les années 70, suite à un désaccord avec la politique fiscale de l’époque. Après le décès de son épouse, en 2011, Ingvar Kamprad a pris la décision de revenir dans son pays. L’homme d’affaires a déclaré ses premiers impôts l’été dernier.

La fortune de la famille Kamprad est estimée à 40 milliards d’euros… Une somme bien en-dessous de celle qu’aurait déclaré Ingvar Kamprad. Selon le quotidien suédois Dagens Nyheter, le fondateur des magasins Ikea aurait déclaré au Fisc un peu moins de 2 millions d’euros. Il a ainsi dû reverser aux impôts la somme d’environ 600 000 millions d’euros à l’Etat suédois. Nul doute que le gouvernement suédois se réjouit de ce retour sur ses terres.
 


A lire aussi :

Continuer à lire