Le crédit auto, un business lucratif pour les constructeurs

Depuis quelques temps déjà, le crédit auto n’est plus la seule propriété des banques et autres organismes financiers. Les constructeurs s’y sont mis et en tirent des bénéfices très alléchants…

Le crédit auto, un business lucratif pour les constructeurs
Le crédit auto n’est plus monopolisé par les banques !

Le marché de l’automobile est en crise mais, curieusement, ces dernières années, ce sont les services financiers qui ont rapporté de l’argent aux constructeurs. Curieux ? Pas tant que ça…

Le crédit auto, n’est plus le monopole des banques !


Depuis quelques années, nous observons que les constructeurs automobiles proposent des offres de crédit auto plutôt intéressantes. Résultat, en plus d’acheter une voiture, le consommateur paye également des intérêts au constructeur qui est gagnant sur toute la ligne. Le consommateur également s’y retrouve car, bien souvent, les offres des constructeurs est très avantageuse…

Pour cela, les constructeurs ont investi dans la création de banques internes et, au fil des années, leur place est devenue prépondérante dans les bénéfices des constructeurs, aussi bien français qu’étrangers. En effet, on l’aura bien compris, il est plus rentable de travailler dans le secteur financier que dans le secteur industriel. Ainsi, il n’est pas rare de voir des chiffres effarants. Par exemple, la branche de financement de Renault contribue aux alentours de 70% des bénéfices du groupe. Il en va de même pour PSA, avec une part aux alentours de 40%.

Une idée qui date bien avant la crise…


L’idée de proposer un financement du constructeur date depuis de nombreuses années dans le but de fidéliser le client au maximum. Plus le service sera complet et personnalisé, plus le client aura de chances de revenir. Et, dans cette perspective, il est important de comprendre que, pour les concessionnaires, il est primordial d’éviter la dite « vente sèche » (la vente d’une voiture, purement et simplement, sans grande marge commerciale) et d’y annexer des services qui eux, au contraire, sont très rentables (garantie supplémentaire, entretien, personnalisation, etc.).

Le crédit auto rentre parfaitement dans cette logique de service additionnel et, cela tombe bien pour les constructeurs car, selon le Conseil des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), presque 60% des ménages achètent une voiture neuve à l’aide d’un crédit. Il serait donc dommage de passer à côté d’une telle aubaine…

Autant dire que le crédit auto a de beaux jours devant lui, aussi bien auprès de votre banque traditionnelle ou encore auprès de constructeurs…

Continuer à lire