Les pièges de l'’assurance animaux de compagnie

Une assurance animaux de compagnie c’est bien mais afin d’éviter d’acheter un chien présentant un problème de santé qui ne serait pas pris en compte par l’assurance, mieux vaut lire notre article…

Les pièges de l'’assurance animaux de compagnie
'L’assurance animaux de compagnie, une bonne idée mais…...

Les animaux de compagnie subissent la même loi que le textile, la maroquinerie ou la chaussure, c’est-à-dire : la mode. En effet, en fonction des années, on constate que certains chiens sont plus prisés que d’autres et les compagnies d’assurance l’ont bien compris. Alors si vous songez souscrire une assurance animaux de compagnie, les prochaines lignes vous seront utiles.

Sachez comment choisir un chiot avant de souscrire une assurance animaux de compagnie !

Le choix du chien ne doit pas être fait à la légère et une fois que vous aurez défini la race, n’hésitez surtout pas à visiter plusieurs élevages et à demander les tests de dépistage des maladies héréditaires que pourraient avoir votre futur compagnon. Même si cela peut paraître exagéré, sachez qu’après votre achat, si vous souhaitez souscrire une assurance animaux de compagnie, celle-ci ne prendra pas en compte les pathologies antérieures à la souscription du contrat.

Les prix d’une assurance animaux de compagnie varient en fonction de la race !


En fonction de la race de chien que vous aurez choisi, vous paierez plus ou moins cher votre assurance animaux de compagnie. A la base, des raisons biologiques car certaines races sont plus sensibles que d’autres. Par ailleurs, les comportements des animaux varient en fonction de leur pedigree et il s’agit là d’un élément à prendre en compte, surtout si vous pensez acheter un animal considéré comme dangereux.

L’assurance animaux de compagnie n’est pas toujours suffisante !


Admettons que vous décidiez de choisir un chien dit dangereux comme l’American Staffordshire Terrier. Sachez qu’en plus de l’assurance animaux de compagnie qui est facultative mais conseillée (n’oubliez pas que les frais de santé d’un chien sont aussi importants, voire plus élevés que ceux des humains), vous devrez encore souscrire une assurance responsabilité civile, un permis de détention, vous soumettre à une évaluation comportementale, etc. Et cela est obligatoire !

Alors, avant de vous engager dans l’achat d’un chien, pensez bien à toutes ces dépenses qu’il faut absolument prendre en compte. Une assurance animaux de compagnie est sans doute utile mais n’oubliez pas de prendre connaissance des conditions générales et de réaliser des simulations. Internet vous sera d’une grande aide !

Continuer à lire