Jeune papa, Mark Zuckerberg décide de donner 99% de ses actions à sa Fondation

Mark Zuckerberg ne pouvait pas être plus heureux. Le patron de Facebook est devenu papa pour la première. Un bonheur qu’il a tenu à partager avec le monde entier, en faisant don de 99% de ses actions à sa Fondation.

Jeune papa, Mark Zuckerberg décide de donner 99% de ses actions à sa Fondation
Heureux papa d’une petite fille, Mark Zuckerberg a décidé de faire don de 99% de ses actions à sa toute nouvelle fondation.

Mark Zuckerberg est le plus heureux des hommes depuis ce mardi 1er décembre. Et pour cause : le cofondateur de Facebook et son épouse, Priscilla Chan, ont accueilli leur premier enfant, une petite fille prénommée Max. Et c’est sur le célèbre réseau social dont il est le patron que Mark Zuckerberg a tenu à partager son bonheur via un post intitulé : Lettre à notre fille Max.

Cependant, Mark Zuckerberg ne se contente pas de faire part de son nouveau bonheur. Non, le patron de Facebook annonce via cette lettre son intention de donner 99% de ses actions, soit 45 milliards de dollars, à sa fondation baptisée Chan Zuckerberg Initiative.

“Même si les gros titres des journaux se concentrent souvent sur ce qui ne va pas, le monde s’améliore dans bien des domaines. La pauvreté chute, l’éducation se répand. Les gens se connectent entre eux. Nous nous engageons aussi à faire notre part du travail. Nous léguerons 99% de nos actions Facebook, représentant actuellement 45 milliards de dollars, au cours de nos vies, pour faire avancer cette mission, pour rejoindre tous ceux qui tentent d’améliorer ce monde pour les générations futures”, écrit-il notamment.

Si ce projet lui tient à cœur, Mark Zuckerberg précise toutefois qu’il ne compte pas quitter le navire pour autant. Non, le jeune papa âgé de 31 ans affirme vouloir rester à la tête de Facebook pour encore beaucoup d’années.

Un élan caritatif qui n’est pas sans rappeler celui de Bill Gates. Ce dernier, que Mark Zuckerberg considère comme son héros, a crée en 1994 la Fondation Bill et Melinda Gates, qui s’investit notamment dans le développement des pays pauvres et l’éducation aux Etats-Unis.


A lire aussi :

Continuer à lire