Guide : acheter une voiture hybride en 2018

Le marché de l’hybride s’est beaucoup diversifié depuis ses débuts. Électricité, biocarburant, gaz naturel, les énergies proposées sont nombreuses, si bien qu’acheter une voiture hybride est devenu un vrai casse-tête.

Guide : acheter une voiture hybride en 2018
Acheter une voiture hybride : les aides, les prix, les avantages et inconvénients

Depuis l’arrivée de l’éthanol (E85), le marché de l’hybride s’est beaucoup transformé. Les constructeurs automobiles sont aujourd’hui contraints de s’adapter et de proposer des véhicules capables d’utiliser au moins deux sources d’énergie différentes (électricité, biocarburant, gaz naturel). Mais comment faire un choix devant les divers modèles commercialisés ? Dans ce guide, nous vous dévoilons toutes nos astuces pour acheter une voiture hybride.

Acheter une voiture hybride : comment choisir ?

Les ventes de véhicules hybrides sont en nette progression d’une année sur l’autre. En France, en 2017, les voitures hybrides représentaient 3,5 % du marché des voitures neuves. Il faut dire que ce genre d’automobiles jouit d’une image positive : sur le papier, les voitures hybrides consomment moins, elles sont plus respectueuses de l’environnement, et parfois, elles sont même avantageuses sur le plan fiscal. Mais comment choisir une voiture hybride ? C’est ce que nous allons vous dire dans les lignes ci-dessous.

Faire le choix entre une HEV et une PHEV

Tout d’abord, il convient de distinguer les voitures hybrides thermiques-électriques (HEV) des voitures hybrides rechargeables (PHEV). En effet, le fonctionnement de ces deux types de voiture hybride diffère sensiblement. Les HEV, par exemple, reposent sur une hybridation qui autorise une autonomie très légère au véhicule. En effet, le véhicule peut rouler seul grâce à l’énergie électrique à une vitesse très modérée. Par contre, dans le cas des PHEV, on peut rouler à hauteur de 50 kilomètres en tout électrique ! De ce fait, avant de vous précipiter sur le première voiture hybride venue, questionnez-vous sur l’usage que vous comptez en faire. Votre choix doit être réfléchi.

A savoir : Toyota est le maître incontesté des voitures hybrides. La Toyota Prius a marqué les esprits dès 1997 et a su conquérir une clientèle internationale. De nos jours, 50 % des voitures vendues en France par le constructeur sont des véhicules hybrides.

Les voitures hybrides sont-elles plus coûteuses que les autres ?

Étant donné que l’hybridation d’un moteur nécessite de nombreuses transformations, la facture finale lors de l’achat d’une voiture hybride neuve sera forcément plus salée que si vous achetez un véhicule bénéficiant d’une motorisation classique. À titre indicatif, une Toyota Auris Hybride produite en 2018 et dotée de 136 chevaux se vend tout de même à partir de 25 900 €. Pour le même modèle fonctionnant au diesel mais n’affichant qu’une puissance fiscale de 90 chevaux au compteur, vous devrez débourser 23 550 €. Il est donc clair qu’une voiture hybride est plus chère à l’achat.

Cela dit, acheter une voiture hybride permet de réaliser des économies sur le long terme. En effet, l’investissement est vite amorti quand on sait que la technologie hybride permet de rouler plusieurs kilomètres sans que le moteur thermique ne soit sollicité. En règle générale, les économies sont de l’ordre de 10 % à 20 % par rapport à une voiture à combustion standard. N’oublions pas aussi que c’est sur l’entretien que l’acheteur peut faire des économies : entre 20 % et 40 % par rapport à une motorisation thermique tout de même !


Les avantages et inconvénients d’une voiture hybride

Choisir d’acheter une voiture hybride est pertinent si vous réalisez souvent des trajets en agglomération. En effet, un véhicule hybride offre un confort optimal (silence grâce à l’électrique, aucune vibration), sans compter que les économies de carburant sont favorisées. De plus, si vous êtes une entreprise, sachez qu’en-dessous de 60 grammes d’émission de CO2 par kilomètre, vous serez totalement exonéré de taxe. Pour terminer, les garanties liées à l’achat d’une voiture hybride sont généralement plus longues que pour le reste des automobiles.

Par contre, on remarquera qu’en plus de son prix d’achat légèrement en-deçà de ce qui se fait d’autre sur le marché automobile, une voiture hybride ne présentera pas véritablement d’intérêt si vous roulez beaucoup sur autoroute. En effet, les économies d’énergie seront ici moindres, à moins que vous n’optiez pour un véhicule hybride haut de gamme assorti d’un bonus intéressant.

Quelles aides pour l’achat d’une voiture hybride ?

Les collectivités locales sont susceptibles de vous aider à financer l’achat de votre voiture hybride en 2018. Vous pouvez également bénéficier de la « prime à la casse » si l’achat du véhicule propre a pour objectif de remplacer une voiture diesel produite avant 2001 ou un véhicule à essence sorti d’usine avant 1997. Sur le plan fiscal, les acheteurs peuvent aussi être exonéré de taxe d’immatriculation. Par contre, le bonus écologique a fait l’objet d’une mise à jour : seuls les véhicules hybrides rechargeables et les voitures 100 % électriques y sont éligibles.

Finalement, acheter une voiture hybride n’est pas une décision anodine. De nombreux éléments et critères doivent être pris en compte, les principaux d’entre eux étant le budget dont vous disposez, l’utilisation que vous faites du véhicule et bien sûr les économies de carburant escomptées.

A lire aussi :

Continuer à lire