Quelles aides pour acheter une voiture propre ?

L’État a prévu une série de dispositions pour favoriser les particuliers qui souhaitent acheter une voiture propre. Nous vous proposons de les découvrir.

Quelles aides pour acheter une voiture propre ?
La voiture propre et les aides de l'État

Acheter une voiture propre constitue pour certains plus une volonté de faire des économies qu’un véritable élan écologique. Mais après tout, comme la question financière sert d’incitation, autant s’en servir et bénéficier ainsi d’aides pour rouler dans une voiture propre. Plusieurs dispositifs ont été créés et nous vous présentons les principales à connaître…

Les aides pour acheter une voiture propre en 2017

Le bonus écologique

Il s’agit de l’aide la plus conséquente accordée aux acheteurs (ou aux personnes qui louent sous conditions) de véhicules propres (hybrides et électriques).

Pour en profiter, l’acquéreur doit s’engager à ne pas revendre le véhicule dans les 6 mois suivant l’achat ou avant d’avoir 6 000 kilomètres au compteur. Le bonus peut atteindre 6 000 € sans toutefois dépasser 27 % du prix d’achat pour un véhicule électrique.

S’il s’agit d’une hybride rechargeable, cela baisse à 1 000 € maximum pour une émission comprise entre 21 et 60 g/km. Si le plafond de 60 g/km est dépassé, il n’y aura aucune prime.

La prime à la casse

Pour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2006, une variante du bonus écologique a été mise en place : il s’agit de la prime à la conversion. Les conducteurs de véhicules diesel ou électriques achetés avant cette date peuvent en profiter, le montant varie également en fonction des émissions de CO2.

Toutefois, ce système va être réformé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire dans le cadre du « plan climat » et des changements seront apportés à partir du 1er janvier 2018.

En résumé, début 2018, pour en profiter, quel que soit son niveau de revenus, il sera nécessaire de se séparer :

  • Soit d’un véhicule essence immatriculé avant 1997,
  • Soit d’une auto diesel d’avant 2001.

Puis d’acheter un véhicule :

  • Soit essence de moins de 12 ans,
  • Soit diesel de moins de 7 ans,
  • Soit électrique ou hybride.

La nouvelle voiture doit pouvoir obtenir une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2. De plus, cela concerne l’achat de véhicules neufs mais aussi ceux d’occasion.

Par conséquent, cette mesure devient vraiment très attractive avec cette possibilité proposée consistant à acheter un véhicule déjà utilisé donc moins cher qu’une automobile neuve.

La valeur de la prime va de 500 € à 1000 € (selon le véhicule) et elle peut être doublée pour les foyers non-imposables. Ces derniers pourront même, en cas d’achat de voiture électrique, obtenir une somme pouvant atteindre 2500 € (sans oublier le bonus écologique).

Les aides dans les régions

Outre les aides prévues par l’administration centrale, les régions disposent également d’enveloppes pour favoriser l’achat de véhicules propres. Là aussi, cela pourra varier selon le type de véhicule ainsi que selon les revenus du foyer.

Cela sera suivant votre lieu de résidence, par conséquent, renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre Conseil régional pour savoir si vous êtes concerné. Il est conseillé de le faire avant d’acheter. Si vous pouvez obtenir une aide, ils vous expliqueront également les documents à fournir.

À noter que les demandes peuvent être limitées à une seule par véhicule et/ou par foyer.

Les exonérations de taxes pour les propriétaires de véhicules propres

Les aides pour acheter une voiture propre sont complétées par des avantages fiscaux accordés aux propriétaires de véhicules respectueux de l’environnement. L’exonération de taxe sur les voitures de société récompense les entreprises qui équipent leurs salariés de véhicules propres.

Une exonération totale ou partielle de la taxe lors du paiement de la carte grise peut être prévue suivant la région où la voiture est immatriculée. Autant d’arguments qui vous permettront de rouler à court terme dans une voiture électrique…

A lire aussi :

Continuer à lire