Qu’est-ce que l'AIF (l'aide individuelle à la formation) ?

Qu’est-ce que l'AIF (l'aide individuelle à la formation) ? Comment la demander ? Voici tout ce que vous devez savoir sur ce dispositif.

Qu’est-ce que l'AIF (l'aide individuelle à la formation) ?
Tout savoir sur l'AIF (l'aide individuelle à la formation)

Différentes aides ont été mises en place par le gouvernement afin de permettre le financement d’une formation. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’AIF (l’aide individuelle à la formation). En quoi consiste cette aide ? Et comment en faire la demande ?

Comment financer sa formation ?

Lorsque l’on est demandeur d’emploi, il est possible de se former gratuitement afin d’acquérir de nouvelles connaissances développer ses compétences et réintégrer le marché de l’emploi. Parmi les dispositifs d’aide proposés on peut citer le DIF (Droit individuel à la formation) mais aussi l’AIF (l’aide individuelle à la formation). Dans le cadre d’un DIF, c’est l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) auquel vous êtes lié qui finance votre formation.

Sachez que l’AIF (l’aide individuelle à la formation) vient compléter la prise en charge offerte par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé ou encore les collectivités territoriales. En somme, le rôle de l’AIF est de compléter les autres dispositifs de financement, lorsque ces derniers ne suffisent pas ou ne peuvent pas prendre en charge, de façon partielle ou totale, votre formation.

Pour l’obtenir, il faut vous rapprocher de votre conseiller Pôle emploi. Vous ferez le point avec lui et verrez si vous pouvez ou non obtenir l’Aide individuelle à la formation afin de contribuer au financement de vos frais de votre formation.

L’AIF est donc une aide financière qui peut être utilisé lorsque l’on veut faire une formation, créer une entreprise, se reconvertir, compléter un autre dispositif de financement. Pour ceux qui souhaitent se former dans le secteur sanitaire et social, cette aide peut être utilisée.

Qui peut bénéficier de l’AIF ?

Pour bénéficier de l’AIF (l’aide individuelle à la formation), il faut se trouver dans les cas suivants :

  • Être demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi
  • La formation que vous souhaitez faire a été validée par votre conseiller Pôle emploi dans le cadre d’un Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE).
  • Vous êtes en accompagnement suite à un Contrat de sécurisation professionnelle, abrégé CSP (le CSP est destiné aux salariés licenciés pour motif économique), CTP (Contrat de transition professionnelle) ou CRP (Convention de Reclassement Personnalisée).
  • Vous ne bénéficiez pas de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE).
  • Vous ne pouvez pas non plus signer une AFPR (action de formation préalable au recrutement)

Quelles sont les formations concernées par l’AIF (l’aide individuelle à la formation) ?

Les formations concernées doivent avoir une visée professionnelle. Il doit donc s’agir d’un BTS ou d’un Master par exemple. Leur durée doit être comprise entre un et trois ans maximum.
Sachez que vous pouvez également financer une formation à distance en utilisant l’aide individuelle à la formation.

Pôle Emploi propose sur son site une page intitulée “Trouver ma formation“. Vous pourrez accéder à un catalogue de formations accessibles aux demandeurs d’emploi dans toute la France.

Rapprochez-vous de votre conseiller Pôle Emploi afin de trouver la formation qui vous correspond le mieux et répond à votre projet.

Comment demander l’AIF ?

Pour soumettre une demande d’aide, le demandeur d’emploi doit créer un dossier comprenant un CV, une lettre de motivation convaincante, et deux devis nominatifs.

Il doit ensuite contacter son conseiller Pôle emploi. Afin que l’aide soit accordée, il ne faut pas avoir obtenu de diplôme depuis 2 ans. En outre, aucune formation financée par Pôle emploi ou encore la région ne doit avoir été faite au cours de l’année passée. Vérifiez avec votre conseiller en cas de doute.

Quelles sont les étapes de la demande ?

En premier lieu, votre projet de formation doit être validé par Pôle Emploi.
L’organisme regardera la cohérence de votre dossier (le projet doit être réaliste et pertinent). On regardera donc le contenu, les coûts pédagogiques, la durée de la formation et son efficacité, c’est-à-dire si cette dernière peut permettre votre retour à l’emploi.

Le formulaire de demande de l’AIF (l’aide individuelle à la formation) peut être téléchargé ici.
L’organisme de formation doit le compléter. Ensuite il vous faudra le soumettre à Pôle Emploi au plus tard, 15 jours avant le début de votre formation.

Quelle est la prise en charge possible avec l’AIF ?

Le montant varie selon votre projet et votre situation mais il ne doit pas excéder 8 000 euros. Lorsqu’il s’agit d’un contrat de sécurisation, l’aide ne peut dépasser 5 000 euros. Les fonds sont directement envoyés à l’organisme de formation.

Qu’en est-il de la rémunération de votre formation ?

Pôle Emploi indique que vous conservez votre rémunération si vous percevez des aides dans le cadre des allocations suivantes :

  • l’aide au retour à l’emploi (ARE),
  • l’allocation spécifique de reclassement (ASR) (en convention de reclassement personnalisé)
  • l’allocation de transition professionnelle (ATP) (en contrat de transition professionnelle)
  • l’allocation de sécurisation professionnelle (ASP) (en contrat de sécurisation professionnelle).

Vous pouvez bénéficier de la RFPE (rémunération de formation Pôle emploi) si vous ne percevez aucune des allocations citées ci-dessus.

A lire aussi :