Assurance auto pas cher jeune conducteur : comment trouver ?

Vous venez d'obtenir votre permis et recherchez une assurance auto pas cher pour jeune conducteur ? Nous vous proposons quelques conseils.

Assurance auto pas cher jeune conducteur : comment trouver ?
Trouver une assurance auto pas cher, c'’est possible !

Trouver une assurance auto pas cher pour jeune conducteur n’est jamais une partie de plaisir. Découvrez quelques solutions.

Pourquoi les prix sont-ils élevés pour les jeunes conducteurs ?

La vie est injuste et le marché de l’assurance l’est encore plus avec les jeunes conducteurs. Et cela se doit aux statistiques. En effet, pour calculer le montant d’une prime, l’assureur détermine le degré de risque que représente chaque conducteur et se base sur des chiffres officiels de la sécurité routière.

Et dans ce contexte, force est de constater que les jeunes (c’est-à-dire les personnes entre 18 et 24 ans) sont malheureusement mêlés à une majorité d’accidents.

Ils représentent moins de 10% de la population mais se trouvent impliqués entre 20% et 22% des accidents mortels sur la route, soit plus du quart. Ce ratio très élevé, additionné au fait que la route est l’une des premières (voire même la première) cause de mortalité des jeunes adultes, détermine un risque si important qu’il se répercute sur le montant de la prime et sur les garanties.

Les assureurs estiment aussi que certains jeunes manquent de maturité et sont inconscients. Difficile pour eux de cerner qui roulera trop vite ou qui se risquera à conduire sous l’emprise de l’alcool ou même de stupéfiants. Ils veulent donc se protéger de toute perte financière en appliquant des prix élevés.

Assurance auto jeune conducteur : à quoi m’attendre en termes de prix ?

Dans ce contexte, trouver une assurance auto pas cher pour jeune conducteur relève quasiment du miracle… Une brève étude comparative sur Internet vous indiquera, qu’à voiture égale, conditions équivalentes (utilisation de l’auto, lieu de domicile, etc.), vous paierez près du double par rapport à un conducteur expérimenté. Autant dire que s’assurer à son nom s’avère prohibitif pour la plupart des jeunes conducteurs…

Comment faire baisser la facture ?

Trouver une assurance auto à bon prix revient à être pragmatique. Mais certains ajustements peuvent alléger un peu la note.

Par exemple, il est conseillé d’opter pour une auto d’occasion (ancienne de préférence et de faible cylindrée). En effet, plus une voiture sera puissante et récente, plus le prix des paiements sera élevé. Pour l’expliquer, il est encore question de statistiques car en général, une voiture flambant neuve attirera plus facilement l’œil des voleurs et des vandales qu’une simple épave. Une grosse cylindrée implique la tentation de rouler vite et cela accroit les risques d’accident ainsi que l’amplitude des dégâts en cas de choc.

En ce qui concerne les garanties, si la voiture est donc d’occasion, assurez-la au tiers plutôt que de choisir une couverture tous risques qui coute plus cher.
Si vous en avez la possibilité, optez pour la conduite accompagnée lorsque vous passez le permis. Vous pouvez également choisir de conduire la voiture de vos parents ou de mettre l’assurance de votre voiture à leurs noms puis d’être inscrit en tant que conducteur supplémentaire.

Si vous voulez vraiment avoir l’assurance à votre nom, vous pouvez tenter de contacter l’assureur de vos parents. Il peut avoir envie de convaincre cette nouvelle génération de clients que vous représentez de s’engager chez eux. De plus, il se peut qu’une confiance se soit déjà installée entre lui et vos parents. Au final, pour ces raisons, il peut éventuellement consentir à une réduction.

Pendant ce temps-là, en étant assuré à ces conditions, vous pourrez gagner de l’expérience sur la route et du bonus, ce qui à la fin va vous permettre de rassurer les assureurs et d’avoir une assurance auto moins chère.

Enfin, comparez ! L’offre sur le marché est riche et il serait dommage de passer à côté de belles offres. Des comparateurs existent sur internet et permettent de synthétiser les propositions.

A lire aussi :

Continuer à lire