Quelle assurance obsèques choisir ?

Pourquoi et comment choisir une assurance obsèques ? Pour trouver la formule la plus adaptée à ses besoins, il est important d’y voir plus clair sur ce contrat d’assurance bien particulier.

Quelle assurance obsèques choisir ?
Préparer ses funérailles pour alléger ses proches

Avec un coût moyen tournant autour de 3 500 €, les obsèques constituent un poste de dépenses non négligeable pour les proches du défunt. Pour éviter à sa famille d’avoir à assurer la charge financière de ses funérailles, il est possible de souscrire une assurance obsèques. L’objet de ce contrat est donc bien particulier, tout comme son fonctionnement.

Pour s’y retrouver dans le marché de l’assurance obsèques, voici quelques points clés.

Assurance obsèques : qu’est-ce que c’est ?

Les contrats d’assurance obsèques peuvent être classés en deux catégories :

  • Les contrats destinés à couvrir les frais liés aux obsèques
  • Les contrats visant, en plus du financement des dépenses d’obsèques, à assurer l’organiser de celles-ci.

Quelle que soit l’option choisie, l’objectif reste le même : la personne qui souscrit ce contrat souhaite soulager ses proches en cas d’évènement malheureux en leur épargnant les dépenses et / ou l’organisation de la cérémonie. Il permet ainsi de faciliter leurs démarches en cas de décès, afin de ne pas ajouter à la douleur liée à la perte d’un être cher le poids de la gestion de ses funérailles.

Attention ! L’assurance obsèques se distingue de l’assurance décès. Dans ce second cas, il s’agit en effet d’assurer à un bénéficiaire le versement d’un capital au décès du souscripteur du contrat.

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de l’assurance obsèques est relativement simple car il suit celui de tout contrat d’assurance : l’assuré verse une somme à l’assureur auprès duquel est souscrit le contrat et bénéficie à la clé d’un capital.

La somme versée dépend de ce qu’il souhaite, c’est-à-dire financer simplement les obsèques ou l’organisation de celles-ci en plus. Si l’assuré opte pour un contrat où seul l’aspect financier est pris en charge, les proches devront toujours gérer l’organisation des obsèques.

Les conditions de versement des primes d’assurances (échéances et montants) sont à déterminer en fonction des attentes mais également des capacités financières de l’assuré. Libre à lui et à la compagnie d’assurance de définir les modalités de ce versement. Il pourra s’agit d’un versement en une seule et unique fois, mais également de versements mensuels, etc.

Combien ça coûte ?

Selon son âge et son budget, l’assurance obsèques s’adapte. Il s’agit d’un contrat très souple permettant du sur-mesure tenant compte des dernières volontés de l’assuré.

Généralement, on considère qu’une somme de 5 000 euros constitue un capital obsèques suffisant. Ainsi selon les modalités choisies pour le paiement des primes (versement unique ou versement mensuel), le coût pourra être lissé sur plusieurs échéances.

Par exemple un contrat souscrit sur 10 ans sur un capital cible de 5 000 euros renverra à une prime mensuelle de près de 42 €. Sur 20 ans, la prime sera réduite de moitié.

De même, un contrat souscrit sur 15 ans sur un capital cible de 3 500 euros renverra à une prime mensuelle inférieure à 20 euros.

Comment la somme disponible sera-t-elle utilisée ?

L’assuré pourra définir lui-même la façon dont le capital épargné dans le cadre de l’assurance obsèques sera versé.

Lorsque le décès interviendra, les sommes pourront ainsi :

  • Etre versées à un bénéficiaire identifié pour financer les dépenses correspondantes
  • Etre versées à l’entreprise de pompes funèbres éventuellement désignée par l’assuré pour la gestion et l’organisation des funérailles.

A savoir : lorsque l’organisation est anticipée par l’assuré, le fonctionnement de l’assurance obsèques présente quelques spécificités : l’argent est versé à la personne (physique ou morale, comme dans le cas d’une entreprise de pompes funèbres) que l’assuré a désignée mais l’assuré aura en plus pris soin de régler avec les pompes funèbres les détails pratiques liés aux obsèques. Il aura ainsi pu indiquer s’il souhaite être enterré ou incinéré, choisir sa sépulture et la manière dont se déroulera la cérémonie.

Comparer les différentes assurances obsèques proposées et choisir

Effectuer un premier tri via les comparateurs en ligne

Toutes les assurances obsèques ne se valent pas. Les comparateurs en ligne permettent de réaliser un premier tri (exemple : lassurance-obseques.fr, lelynx.fr, …).

La plupart des assureurs proposent ce type de contrat (Groupama, Cofidis, …), mais les établissements bancaires également. Ce marché s’est fortement développé ces dernières années.

Pour comparer les coûts de façon affinée et fiable, il faut comparer des offres où les prestations sont identiques. Par conséquent, les contrats proposant une prise en charge des frais et de l’ensemble de l’organisation des obsèques seront plus onéreux que ceux où le capital est simplement versé à une personne qui devra organiser elle-même la cérémonie.

Préciser le contenu de la prestation en se rapprochant des fournisseurs

Avant de choisir un contrat d’assurance obsèques, il convient de vérifier en détails ce qui est compris dans la prestation et ce qui ne l’est pas. Les tarifs de l’assurance obsèques pris isolément ne sont pas assez parlants. Suite au premier tri grâce aux comparateurs en ligne, il est donc fortement recommandé de se rapprocher des compagnies d’assurance sélectionnées pour bénéficier d’une explication précises de la prestation proposées.

Enfin, un dernier point de vigilance doit être observé lorsque l’on compare des propositions d’assurances obsèques, à savoir vérifier si le capital versé permet de couvrir toutes les prestations, et ce quelle que soit l’évolution des tarifs. En effet, lorsque ce n’est pas le cas, deux solutions se présentent et ne seront pas sans incidence sur le déroulé des funérailles :

  • soit les proches assurent le paiement de la différence,
  • soit le niveau des prestations fournies diminue.

A lire aussi :