Assurance responsabilité civile étudiant : couverture, souscription, coût

Disposer d'une assurance responsabilité civile étudiant est une obligation. Pour bien choisir son contrat, il faut comprendre le fonctionnement de cette assurance spécifique. Voici l'essentiel à connaître pour souscrire une protection efficace.

Assurance responsabilité civile étudiant : couverture, souscription, coût
Une protection indispensable

L’assurance responsabilité civile étudiant n’est pas un contrat à négliger. Elle ne concerne pas uniquement les adultes : en qualité d’étudiant, de nombreuses situations peuvent la rendre fort utile. Être couvert financièrement pour réparer les dommages causés à autrui permet d’étudier l’esprit serein.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile étudiant ?

L’assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile est un contrat essentiel. Il couvre la prise en charge des dommages que le titulaire du contrat peut causer aux tiers ainsi qu’à leurs biens. En d’autres termes, son objet est de réparer les dégâts corporels ou matériels qui peuvent être générés par imprudence, négligence, accident, etc. et dont les conséquences sont parfois onéreuses !

On comprend donc son utilité pour les étudiants qui, tout au long de leurs études en France ou à l’étranger, mais également lors de période de stage en entreprise, d’activités professionnelles ponctuelles (babysitting, cours à domicile, soutien scolaire, etc.) peuvent causer des dommages.

A titre d’illustration :

  • l’étudiant qui abîme la voiture de son ami avec son vélo,
  • ou fait tomber le téléphone de son employeur lors d’un stage,
  • ou encore, casse un vase au domicile où il donne des cours de langues, etc.

La compagnie d’assurances prendra ici le relais de l’étudiant pour réparer les dommages.

A savoir : sans assurance, cette obligation de réparation (imposée par le code civil) doit être financée sur les fonds propres de l’auteur des dégâts. L’enjeu de la souscription d’un contrat d’assurance responsabilité civile est donc loin d’être neutre !

Une obligation pour les étudiants

L’assurance responsabilité civile relève des trois assurances obligatoires des étudiants.

La preuve de la souscription de cette dernière assurance responsabilité civile sera exigée par les établissements d’enseignement supérieur lors de l’inscription de l’étudiant, à chaque début d’année d’études.

Elle pourra également être demandée par l’entreprise d’accueil à l’entrée en stage en entreprise.

Ce que l’assurance responsabilité civile étudiant ne couvre pas

L’assurance responsabilité civile ne protège pas l’étudiant pour ses propres dommages. Par conséquent, si ce dernier possède des objets de valeur (lunettes, smartphone, ordinateur portable, …) ou s’il souhaite être protégé des atteintes que sa propre activité entraînerait sur sa personne (exemple : chute de scooter, etc.), il devra souscrire, en plus de la responsabilité civile étudiant, une garantie protection individuelle. Ce contrat couvrira les accidents de la vie et dommages corporels qui le concernent directement.

A savoir : cette garantie peut être incluse dans le contrat d’assurance multirisque habitation souscrit par l’étudiant.

Comment la souscrire ?

La conclusion d’un contrat d’assurance responsabilité civile peut être réalisée auprès de toutes compagnies d’assurances.

La première piste à explorer

Les compagnies d’assurance auprès desquelles les parents de l’étudiant ont souscrit un contrat (assurance automobile, habitation, etc.) peuvent proposer des prestations à des prix intéressants.

Les garanties spécifiques pour les étudiants

Les mutuelles pour les étudiants sont également fournisseurs de ce type de contrat d’assurance. Les garanties proposées sont généralement bien adaptées aux attentes et risques des étudiants.

Il en va de même pour la MAE, spécialiste des assurances scolaires de l’entrée à l’école à la fin des études.

Les extensions de garanties des contrats des parents

Avant de rechercher un contrat d’assurance responsabilité civile étudiant, il est recommandé de consulter les contrats souscrits par les parents : en effet, ceux-ci peuvent proposer des extensions de garanties, qui, à moindre coût, peuvent couvrir les aléas de la vie étudiante.

Ce sera le cas notamment de l’assurance habitation qui peut couvrir les personnes résidant au sein du foyer de façon habituelle mais également les étudiants, quand bien même ils auraient quitté le domicile familial.

Combien ça coute ?

Les tarifs varient fortement d’une compagnie à l’autre, notamment parce que les contrats ne contiennent pas tous les mêmes garanties. A titre de fourchette de prix indicative, l’assurance responsabilité civile étudiant va de 10 à 40 euros annuels.

Pour effectuer quelques simulations tarifaires, il est possible de recourir aux comparateurs en ligne (le lynx, assurland) ou de faire des demandes de devis en ligne auprès des compagnies référentes en la matière : MAE, Vittavi, LMDE.

Enfin, certains assureurs proposent des Pack Assurances spécialement destinés aux étudiants, reprenant l’ensemble des contrats d’assurance obligatoires (auto, habitation, responsabilité civile). Ces offres « tout en un » peuvent faciliter la souscription et la gestion administrative des contrats d’assurance, un gain de temps certain !

A lire aussi :

Continuer à lire