Banque éthique : alternative aux banques classiques ?

Les banques éthiques utilisent votre argent pour des projets de l'économie sociale et solidaire. Une alternative de plus en plus prisée, pourquoi ?

Banque éthique : alternative aux banques classiques ?
Qu'est ce qu'une banque éthique ? Quelle différence avec une banque classique ?

Des banques éthiques, ont émergé un peu partout en Europe. Alternatives aux banques classiques, elles font partie de la Febea : fédération européenne des finances et banques éthiques et alternatives et attire de plus en plus de clients.

Banques éthiques : banques responsables ?

Seulement 23 % des personnes interrogées recommanderaient la banque pour laquelle ils sont clients, selon une étude Deloitte. L’utilisation de l’argent qu’elles en font pourrait être une raison.

“L’investissement sale”

Si la plupart des banques classiques s’engagent dans des scandales de corruption, c’est parce que nous leur donnons le moyen de s’y engager. L’argent déposé sera investi par celle-ci dans tel ou tel projet en fonction de ce que celui-ci leur rapporte la plupart ayant un impact environnemental et social négatif.

Des sites vous informent

Le site BankTrack traque tous les investissements et activités commerciales des banques à l’international (scandales, “investissement sale”…).

Finance responsable est un site créé par l’association ” les amis de la Terre”. Celle-ci a reporté dans une étude l’impact environnemental, climatique, la transparence, et relations avec les paradis fiscaux de neuf grandes banques françaises.

Oui, responsabiliser ses placements et avoir de la transparence sur leur utilisation, c’est possible ! En effet, c’est la principale différence entre une banque classique et une banque éthique. Les banques éthiques placent votre argent dans des projets écologiques, social et solidaire et vous donnent une totale transparence sur ceux-ci.

Gérer son argent de façon solidaire et écologique, c’est possible

 

Épargner et trouver un crédit

La Nef (Société coopérative des finances solidaires), depuis trente ans, cette coopérative financière “offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle.”

100 % de ses investissements sont pour l’économie sociale et solidaire. Une totale transparence est de mise avec des rapports précis chaque année. Elle propose des prêts pour des travaux et de l’équipement, pour véhicule, pour projets personnel et un livret et compte à terme.

Le crédit coopératif est aussi une banque solidaire, cependant les retours clients ne sont pas toujours positifs.

Avec la Banque postale, elles sont dans le top 3 des banques qui limitent le plus leur impact environnemental.

Obtenir un compte courant

Uniquement la Nef propose un compte courant et seulement pour les professionnels. Cependant, vous ne bénéficierez pas pour le moment de moyens de paiement physique.

La carte prépayée

La coopérative NewB en Belgique, travaille sur le projet d’une banque “éthique, transparente et participative” et propose déjà une carte prépayée écologique : GoodPay Prepaid Mastercard® !

Les fonds d’investissements citoyens et éthiques : autre moyen de placer son argent.

Énergie partagée propose de participer à la création d’unités locales de production d’énergies renouvelables.

Terre de liens participe au financement de l’installation de paysans bio et la “déprivatisation” des terres arables.

Blue Bees  se dédie à la finance participative pour des projets d’agriculture et d’alimentation écologiques. Ils proposent des prêts rémunérés.

A lire aussi :