Comment être un bon manager quand on est timide ?

Être un bon manager quand on est timide : est-ce possible ? Nous allons vous montrer que oui !

Comment être un bon manager quand on est timide ?
Être un leader malgré sa timidité

Être un bon manager quand on est timide, oui, c'est possible ! Mais comment y parvenir ?


Timidité et leadership sont-ils compatibles ?


Il n'y a pas qu'un seul type de manager

Les spécialistes le confirment : il n’existe pas un seul, mais plusieurs types de managers. Dans ce contexte, réussir lorsqu'on qu’on est réservé n’est pas un mirage, il suffit de regarder autour de vous. Certains pourraient dire que le CEO de Google, Sundar Pichai, manque de charisme, et pourtant, c’est bien lui qui dirige l’une des entreprises les plus puissantes au monde. Ghandi était plutôt discret, cependant, il reste l’un des plus grands leaders du siècle dernier. Il n’existe pas de leader type.
 


Charisme et leadership

Le charisme est souvent associé au leadership, cependant, comme les analystes l'expliquent, ce qui importe, c’est surtout la capacité à fédérer, à inspirer les autres, à les entraîner y compris de la façon la plus tranquille qui soit.

En outre, les exercices tels que parler en public, s’apprennent. Ce sont donc des qualités que l’on peut développer au cours de sa carrière ou de sa vie. En effet, une seule règle permet d’être un bon manager : travailler et se former.
 


Les qualités d'un bon manager

Selon des spécialistes, pour être un bon manager, il faut posséder les qualités suivantes :
 
  • Avoir un esprit positif :
Être positif est plus qu’important, notamment en cette période de crise. Le manager est là pour motiver ses collaborateurs. Il reconnaît la valeur de chacun, aide les autres à grandir.

L’avantage des timides : la sensibilité. Ils analysent bien les besoins de chacun et sont souvent à l’écoute, ce qui leur permet d’avancer.
 
  • Le pragmatisme

La manager doit être pragmatique. Il doit pouvoir analyser et comprendre les différentes situations pour pouvoir aider l’équipe à trouver des solutions efficaces. Être timide n’empêche pas cela.
 
  • La communication

La communication se trouve au coeur du métier de manager, c'est pourquoi une excellente communication est indispensable.

On peut être extraverti, mais pourtant être un mauvais communiquant, et au contraire être timide et savoir faire passer ses idées. Les points faibles se travaillent, chez les timides, comme les autres. 

Communiquer avec les autres est aussi important, on peut ainsi apprendre des autres managers.
 
  • Le courage

Pour être un bon manager, il faut être capable de prendre de bonnes décisions, y compris les plus difficiles. Mais il peut également être question de déléguer, apprendre à responsabiliser les autres, etc.



A lire aussi :