Calcul du salaire net : mode d’emploi

Avec les différentes cotisations sociales à retirer, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer pour le calcul du salaire net. Explications.

Calcul du salaire net : mode d’emploi
Voici un exemple de calcul du salaire net

Le calcul du salaire net va permettre à un salarié de savoir plus précisément à combien s’élèvera sa rémunération finale et ainsi avoir une meilleure idée du montant qu’il pourra encaisser sur son compte bancaire. Un employeur vous propose un salaire brut et vous aimeriez savoir combien vous allez percevoir réellement ? Voici tous les éléments qui vont entrer dans le calcul du salaire net.

Comment passe-t-on du brut au net ?

Pour rappel, le salaire brut est le montant intégral touché par un salarié pour son travail. De ce montant seront déduis différentes sommes pour arriver au salaire net, c’est-à-dire l’argent qu’aura finalement à sa disposition le travailleur.

En effet, entre le brut et le net, il y a les cotisations salariales. Celles qui vont être déduites du salaire brut. C’est donc l’employeur qui va les calculer et les reverser aux organismes concernés (Urssaf, caisse de retraite, etc.). Chaque cotisation a un taux qui sera déduit du salaire brut.

Qu’est-ce qui est déduit ?

On parle de salaire net car celui est net de cotisations sociales parmi lesquelles, on distingue les cotisations de sécurité sociale qui comprennent les allocations familiales, l’assurance maladie, la maternité, l’invalidité, l’accident du travail, le décès, la solidarité pour personnes âgées et handicapées, ainsi que la vieillesse plafonnée et déplafonnée.

Il y a également les contributions sociales : il s’agit de la contribution sociale généralisée (CSG) déductible et non déductible (il y aura par conséquent deux taux), et la contribution de remboursement de la dette sociale (CRDS).

Ensuite, on retrouve la cotisation chômage puis la cotisation retraite et prévoyance.

Les différents taux sont indiqués sur le site du service public, que ce soit pour les secteurs public ou privé.

Que faut-il ajouter au salaire brut ?

Il n’y pas que le salaire brut qui se voit ponctionner de charges salariales. Les accessoires sont également soumis à cotisations et de ce fait, doivent être ajoutés au brut. Il s’agit :

 

Exemple de calcul du salaire net

Prenons l’exemple d’un salarié non cadre qui perçoit 2 000 euros brut. Il a réalisé 161.08 heures en Juin 2017. Celles-ci sont rémunérées 12.41 euros brut.  Nous avons choisi l’exemple le plus simple. Voici comment l’on obtient le salaire net :

Base Salaire Brut Type de cotisations Taux salariaux en % Montant en euros
2 000 Sécurité sociale maladie 0.750 15

Sécurité sociale vieillesse plafonnée

6.850

137

Sécurité sociale vieillesse déplafonnée

0.40

8

Assurance chômage Tranche A*

2.40

 48
 Retraite complémentaire Tranche A  3.10 62

AGFF* Tranche A

0.800 16

Prévoyance Tranche A

1.00 20

Garantie maintien salaire Tranche A

0.250 5

Contribution SG non déductible

2.40 48

CRDS non déductible

0.5 10

CSG déductible

5.10 102
Total charges salariales  471
Salaire net 1 529

* La tranche A correspond à la limite de plafond de la sécurité sociale de 3 269 euros
* Association pour la gestion du fond de financement. Ce dernier sert à financer la retraite complémentaire. Elle est prélevée sur tous les salaires

Calcul du salaire net en une opération

Dans le cas où l’analyse de la fiche de paie puisse sembler trop longue à faire voici une méthode rapide afin d’avoir une idée de ce que pourrait donner plus ou moins le salaire net.

Cela peut être très utile en cas de recherche d’emploi étant donné que les annonces n’indiquent la plupart du temps que le salaire brut.

Voici en quoi consiste cette opération simple, en reprenant l’exemple précédent :
2000 – ((2000 x 23) /100) = 1540. Le calcul n’est pas le plus précis, mais à quelques euros près, vous avez un aperçu.

A lire aussi :

Continuer à lire