Calcul TEG : comment s'’y prendre ?

Le TEG est un élément essentiel à prendre en compte lors d’un crédit. Savez-vous comment vous y prendre pour le calcul du TEG ? Explications.

Calcul TEG : comment s'’y prendre ?
Qu'est-ce que le TEG ? Est-il le seul indicateur à prendre en compte ?

Le législateur a pris une série de mesures pour protéger les particuliers qui souhaitent accéder au crédit. Parmi ces mesures, la notion de taux effectif global (TEG) est l’une des plus importantes. Savez-vous cependant comment vous y prendre pour le calcul du TEG ?

Qu’est-ce que le TEG ?

Le taux effectif global est un taux d’intérêt, c’est-à-dire le coût du crédit, qui inclut l’ensemble des frais annexes au crédit en question (assurances, frais de dossiers, etc.). En d’autres termes, le TEG indique le coût réel du crédit que vous allez souscrire.

En théorie, le crédit devrait proposer un taux d’intérêt qui reflète son coût réel pour le client. Cependant, les banques proposent souvent divers services et assurances non-obligatoires mais fortement conseillés qui viennent s’ajouter à ce coût.

Quelle est la différence entre le TEG et le TAEG ?

Le TEG était utilisé avant octobre 2016 pour mesurer le coût global d’un crédit. Depuis le mois de novembre 2016, c’est le TAEG qui est utilisé pour tous les prêts, qu’il s’agisse de crédits immobiliers ou de prêts personnels. Cette référence unique est un pas de plus vers l’harmonisation du crédit, ce qui permet aux emprunteurs de comparer plus facilement les offres. Comme le TEG, le TAEG comprend tous les frais obligatoires liés au crédit mais il est donné sur une base annuelle.

Quel est l’avantage de connaître ce taux ?

En créant ce taux, le législateur permet aux emprunteurs potentiels de comparer rapidement et facilement les offres de crédit des différents prestataires. Cette forme de calcul étant commune à toutes les banques, le client peut facilement déterminer quel est le crédit le moins cher en comparant les TAEG.

Au final, en additionnant l’ensemble de ces frais et en les rapportant au taux d’intérêt du crédit, vous pourrez facilement calculer le taux effectif global. Toutefois, au-delà de savoir comment le TAEG se calcule, il vous faudra comprendre comment fonctionne le crédit et quelles sont ses conditions contractuelles. En effet, un taux ne reflète que le coût du crédit et il existe d’autres éléments à prendre en compte. Par exemple, imaginons que vous souhaitez rembourser plus vite votre emprunt, savez-vous si cette possibilité est prévue ? Quel en est son prix ?

Gardez également à l’esprit que dans le cas d’un crédit à taux variable, le TEG ou le TAEG ne sont plus aussi pertinents. Le coût du prêt évoluera au gré des fluctuations du marché ce qui rend cette mesure moins fiable.

Des subtilités qu’il est essentiel de bien prendre en compte avant de faire un choix. Prenez donc le temps de comparer plusieurs prestataires en effectuant des devis en ligne ou en vous contactant les différents établissements avant de vous lancer.

Le calcul du TEG ou du TAEG en pratique

La formule de calcul du TEG ou du TAEG est commune à tous les établissements de crédit. Le mode de calcul, assez complexe, peut être consulté en ligne. Pour simplifier, le taux effectif global comprend tous les coûts obligatoires liés à l’emprunt que vous souhaitez réaliser. On trouve notamment les frais de dossier où le coût des assurances obligatoires liées au crédit dans le TEG.

Que faire si le TAEG donné par la banque dans l’offre de prêt est erroné ?

Si la banque a donné un TAEG qui était erroné dans l’espoir de faire croire à son client qu’elle était moins chère qu’il n’y paraissait, cela peut lui coûter très cher. En effet, si l’erreur est avérée le client peut demander à ce que le paiement des intérêts soit annulé. Si le crédit est déjà soldé, la banque peut être condamnée à reverser le trop-perçu à son ancien client.

A lire aussi :

Continuer à lire