Vous avez été victime d’un cambriolage ? Ce que vous devez faire !

Vous avez été victime d’un cambriolage ? Si oui, vous devez entamer des démarches au plus vite ! On vous explique ce qu’il faut faire. 

Vous avez été victime d’un cambriolage ? Ce que vous devez faire !
Que faire en cas de cambriolage ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Comment réagir en cas de cambriolage ? Peu importe le montant du sinistre, des démarches doivent être effectuées le plus rapidement possible. Dans tous les cas, vous devrez faire fonctionner votre garantie vol comprise dans votre assurance multirisque habitation.
 

Informer son assureur au plus vite

Si vous vous rendez compte que vous avez été cambriolé, le premier réflexe que vous devez avoir est d’appeler votre assureur.

En effet, selon l’article L.113-2, al. 4 du Code des assurances, dès que vous avez connaissance de l’effraction, vous n’avez que deux jours pour déclarer le vol ou la tentative de vol à l’assureur.

Pour ce faire, contactez-le par fax ou téléphone et pensez bien à lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception.

Dans votre courrier, indiquez le numéro de votre contrat d’assurance, vos coordonnées, la date et l’heure approximatives de l’effraction ainsi que les informations relatives aux éventuels témoins.
 

Déposer une plainte au commissariat

Moins de 48 heures après le cambriolage, vous devrez déposer une plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Une fois la plainte déposée, exigez que deux copies vous soient remises. Vous devrez envoyer l’une d’entre elles à votre assureur.

Si vous êtes locataire, vous devrez communiquer la seconde copie au propriétaire du bien cambriolé.
 

Effectuer les réparations et être remboursé de ses pertes

Pour effectuer les réparations dans votre logement, vous devrez d’abord demander l’accord de votre société d’assurance. En effet, un expert doit se rendre sur les lieux afin de récolter des preuves d’effraction, lesquelles permettront de mettre en oeuvre la garantie vol.

En ce qui concerne le remboursement de vos pertes, il faudra dresser un état estimatif des objets volés au préalable. Ce document répertorie tous les objets disparus ou endommagés après le cambriolage.

La société d’assurance vous demandera de fournir des justificatifs (factures, attestations, certificats de garantie, relevés bancaires). Veillez à les transmettre dans les plus brefs délais.
 

Les cas où vos garanties assurance ne peuvent être appliquées

Parfois, vous ne pouvez pas faire jouer votre assurance. Cela est notamment le cas lorsque :
 
  • Vous n’occupez pas le logement pendant assez longtemps (entre 30 et 90 jours) : en effet, il existe des limites à l’inhabitation.
  • Vous ne respectez pas les mesures préventives stipulées dans votre contrat : la porte d’entrée principale doit être blindée, les volets doivent être fermés.
  • Le cambriolage a lieu en dehors des locaux que vous avez assurés : caves, greniers et autres dépendances.
A lire aussi

Continuer à lire