Comment calculer sa capacité d'endettement avant d'emprunter ?

A quoi correspond la capacité d'endettement ? Comment la calculer ?

Comment calculer sa capacité d'endettement avant d'emprunter ?
Avant de faire une demande de prêt, vérifiez si votre capacité d'endettement est suffisante

La capacité d'endettement d'un ménage va déterminer si la banque acceptera de lui prêter afin de contracter un crédit. Gardez en tête qu'au-delà des chiffres la stabilité de la situation professionnelle est également prise en compte : on ne peut emprunter que lorsque les revenus sont réguliers, de préférence avec un contrat en CDI ou lorsque l'on gère une entreprise depuis plusieurs années.

Capacité d'endettement : définition

La capacité d'endettement correspond à la somme qu'un ménage peut encore emprunter sans s'endetter au-delà d'un certain seuil. Ce seuil est fixé à 33 % des revenus, c’est-à-dire que la somme de toutes les mensualités de crédit ne devrait théoriquement pas dépasser le tiers des revenus mensuels réguliers.

Voici la formule pour calculer la capacité d'endettement :  revenus mensuels réguliers (salaires, aides, pensions reçues, loyers reçus) * 0,33 – somme des charges (crédits en cours, loyer, pension que vous versez).

Prenons deux exemples : dans le premier cas le ménage n'est pas endetté, dans le second il a déjà des crédits en cours.
 

  • Si les revenus d'un ménage s'élèvent à 3 000 € par mois et qu'aucun crédit n'est en cours, la capacité d'endettement s'élève alors à 990 € (33 % x 3 000 €).

 

  • Si le ménage est déjà engagé sur le remboursement d'un ou de plusieurs crédits, il ne pourra pas emprunter autant car dans ce calcul, c'est bien la somme des mensualités qui est prise en compte. Pour des revenus mensuels s'élevant toujours à 3 000 €, le ménage doit déjà rembourser 290 € par mois. Sa capacité d'endettement actuelle, tant que les prêts en cours ne seront pas soldés, sera de 700 € par mois (990 € – 290 €). 

 

Que faire si l'on est déjà trop endetté ?

Si après avoir calculé votre capacité d'endettement vous vous rendez compte qu'elle est déjà saturée, il peut y avoir un risque de surendettement. Dans ce cas, il est conseillé de chercher à réduire ses mensualités jusqu'à retrouver un taux d'endettement inférieur ou égal à 33 % des revenus. 

La solution la plus simple serait de solder l'un des prêts en cours, mais ce n'est pas toujours possible. On peut également opter pour un rachat de crédit afin de réduire ses mensualités.

Dans ce cas, une banque va racheter tous les crédits en cours et créer un autre prêt unique avec le capital restant dû. La durée du prêt sera allongée, ce qui aura pour conséquence une réduction des mensualités. Cette solution présente tout de même l'inconvénient d'être coûteuse pour l'emprunteur, elle est donc réservée aux personnes qui doivent impérativement réduire leur taux d'endettement.

A lire aussi : 

Continuer à lire