Quand et pourquoi changer sa courroie de distribution ?

Nombreux sont les conducteurs qui ne savent pas quand changer la courroie de distribution de leur véhicule. Voici un guide qui vous donne tous les éléments de réponse.

Quand et pourquoi changer sa courroie de distribution ?
Quand faut-il changer sa courroie de distribution ? Comment ne pas se tromper ?

Détecter les signes et symptômes d’une courroie de distribution usée, cela n’est pas donné à tous. Et pourtant, c’est seulement en apprenant à évaluer le niveau d’usure de cette pièce centrale que l’automobiliste saura se mettre à l’abri face à l’inévitable. Dans le suivant guide, nous vous expliquons quand changer la courroie de distribution de votre véhicule. Nous vous renseignons aussi au sujet des précautions d’usage à prendre.

Le rôle de la courroie de distribution

La courroie de distribution est le dispositif central du véhicule, celui qui assure la synchronisation des divers éléments mécaniques du moteur. La courroie de distribution s’apparente à une ceinture en caoutchouc renforcé. Elle relie le vilebrequin, la pompe à eau, la pompe à injection et les différents arbres à cames qui assurent le contrôle des soupapes d’admission et d’échappement. Autant dire que cette partie du véhicule est extrêmement sollicitée. Le moindre signe d’usure doit être pris très au sérieux car si la courroie est endommagée, cela risque d’avoir des conséquences non-négligeables sur le moteur du véhicule.

Quand faut-il changer la courroie de distribution ?

Nombreux sont les automobilistes qui se demandent quel est le bon moment pour changer la courroie de distribution. Par le passé, les garagistes estimaient qu’il était bon de remplacer la courroie de distribution une fois que le véhicule affichait 90 000 kilomètres au compteur. Or, en 2018, les modèles sont très améliorés : fabricants et constructeurs préconisent un changement de courroie de distribution tous les 160 000 kilomètres.

Cela dit, cela serait faire fausse route que de prendre le nombre de kilomètres parcourus comme seul élément de réponse. En effet, une courroie de distribution s’use naturellement au fil du temps, et ce quel que soit son usage. Mettons que vous ayez parcouru 100 000 kilomètres en deux ans. Dans ce cas bien précis, vous ne devrez changer que la sangle de la courroie. Par contre, si vous n’avez parcouru que 50 000 kilomètres en quatre ans, vous devrez également remplacer l’intégralité du caoutchouc. Le temps qui s’est écoulé est donc le premier critère à prendre en compte.

A savoir : pour des raisons de sécurité et de précaution, consultez toujours le fabricant de votre véhicule avant de décider de changer de courroie de distribution.

quand changer une courroie de distribution

Quels sont les signes d’usure à prendre en compte ?

Des pertes fréquentes d’énergie ou de carburant, des vibrations anormales du moteur ou de violents à-coups sont autant de signes qui montrent que la courroie de distribution de votre véhicule est défectueuse. Il arrive aussi que les courroies de distribution nécessitant un remplacement urgent émettent un bruit important. Même si les constructeurs automobiles utilisent désormais des courroies moins sensibles au bruit, il arrive que les sangles soient moins rigides et provoquent un brouhaha dérangeant.

Comment mentionné plus haut, il peut être bon de vous adresser à votre garagiste. Celui-ci saura vous dire précisément quand changer votre courroie de distribution. Sachez d’ailleurs qu’en règle générale, la courroie est remplacée en même temps que la pompe à eau.

Bien entendu, nous vous déconseillons fortement de remplacer votre courroie de distribution usée par une ceinture ayant déjà servie. En effet, cette dernière a probablement déjà été étirée en raison de son installation sur un autre véhicule. Il faut donc toujours remplacer la courroie de distribution par une pièce neuve ; et envisager de changer la pompe à eau dans même temps. De cette façon, vous aurez une meilleure idée du moment où vous devrez remplacer ces deux pièces, ce qui vous fera économiser du temps et de l’argent.

Quelles conséquences en cas de non-remplacement de la courroie ?

Si vous prenez la décision de ne pas changer la courroie de distribution de votre véhicule, le moteur de votre voiture pourrait cesser de fonctionner. Si tel est le cas, vous encourrez un sérieux risque : votre véhicule pourrait s’arrêter net en plein milieu d’une autoroute par exemple ! Au mieux, les parties non coordonnées du moteur interfèreront entre elles et endommageront le moteur à petit feu.

Rappelons qu’un changement de courroie de distribution n’est pas l’opération la plus coûteuse chez un garagiste. Qui plus est, le remplacement de cette pièce est essentiel pour rouler en toute sécurité et en toute sérénité. De plus, mieux vaut remplacer la courroie de distribution que de changer l’intégralité du moteur si vous ne voulez pas vous endetter. En effet, bien souvent remplacer le moteur vous contraindra à payer une somme faramineuse, laquelle peut parfois correspondre au montant de la valeur de votre voiture s’il s’agit d’une occasion ! Comme toujours, la prévention est la meilleure des guérisons !

Comment changer la courroie de distribution ?

Changer la courroie de distribution est une opération délicate qui nécessite de très bonnes connaissances en mécanique, car la moindre erreur endommagerait complètement votre moteur. Il est donc conseillé de confier cette tâche à un professionnel.

Se référer à la revue technique pour un repérage préalable de toutes les pièces, et s’assurer de bien suivre toutes les consignes de sécurité.

  • Surélever la voiture selon la position du moteur et retirer la roue du côté où se trouve la courroie,
  • Enlever les caches de distribution,
  • Caler le moteur suivant les repères indiqués dans la revue technique,
  • Pour aligner les repères, faire tourner le moteur par la vis du vilebrequin. Il est recommandé de marquer correctement la position exacte des poulies par rapport à la courroie afin de s’assurer d’un bon réalignement à la fin de l’opération,
  • Au besoin, retirer la poulie dumper tout en vous assurant de ne pas décaler les repères,
  • Desserrer le galet tendeur. Sur certains moteurs, la dépose de la courroie entraîne parfois celle de la pompe d’injection. Dans ce cas, il faudra déposer les galets tendeurs et enrouleurs ainsi que la pompe à eau,
  • Retirer la courroie de distribution,
  • Assurez-vous que les nouvelles pièces correspondent bien à celles retirées (courroie, galets, pompe),
  • Installer la nouvelle pompe, puis remonter les différents galets neufs,
  • Installer la nouvelle courroie en réalignant tous les repères,
  • Ajuster la tension du galet tendeur. Puis remonter la poulie dumper si vous l’aviez retiré auparavant,
  • Vérifier l’alignement de tous les repères, puis remonter les caches de distribution,
  • Démarrer enfin le moteur, en accélérant par à-coups afin de vérifier la tension de la courroie,
  • Si la courroie n’est pas convenablement tendue, le moteur se mettra à bourdonner à la décélération. Si par contre, la courroie est trop tendue, des sifflements se feront entendre à l’accélération et au ralenti.

A lire aussi :