Comment changer de médecin traitant ?

Quelle est la démarche à suivre pour changer de médecin traitant ? Quelles sont les obligations du patients et du médecin ? Explications

Comment changer de médecin traitant ?
Dans certains cas, un patient doit changer de médecin traitant

Depuis plusieurs années, le choix d’un médecin traitant est obligatoire. Il est votre référence pour toute question médicale et coordonne le parcours de soin (sauf urgence absolue ou rendez-vous chez certains spécialistes).
Dans certains cas, un patient peut être amené, volontairement ou non, à changer de médecin de traitant. Quelle est la marche à suivre ? Voici toutes les infos à connaître.
 

Dans quels cas dois-je changer de médecin traitant ?

 
  • Lorsque l’on déménage : il est bien sûr préférable d’avoir un médecin traitant à proximité de son domicile.
  • Lorsque son médecin part à la retraite ou lui-même déménage
  • Lorsque l’on constate un désaccord ou une mésentente : si, par exemple, vous n’arrivez jamais à le joindre ou à prendre rendez-vous, il est préférable de vous tourner vers l’un de ses confrères
 

Puis-je en changer librement ?

Il est tout à fait possible de changer de médecin traitant. D’une part, vous n’aurez aucune forme de justification à fournir. D’autre part, vous n’êtes pas tenu d’en informer votre précédent praticien.
Vous êtes libre d’en changer au moment où vous le souhaitez et autant de fois que vous le voulez.
 

Quelles sont les démarches ?

Le choix et le changement de médecin traitant doit être signalé au plus tôt à votre Caisse d’Assurance Maladie.
Comme pour une première déclaration, vous avez deux options pour déclarer votre changement de médecin traitant : soit vous le faites électroniquement lors d’une consultation, soit vous remplissez un formulaire :
 
  • Vous pouvez, si votre nouveau médecin traitant vous le propose, manifester votre changement de médecin traitant au cours d’une consultation. Au même titre que la télétransmission via votre Carte Vitale, votre médecin informe votre Caisse du changement.
 
  • Vous pouvez également remplir un formulaire S3704 « Déclaration de choix du médecin traitant » (disponible dans votre Caisse d’Assurance Maladie au guichet ou en téléchargement), le signer et faire signer votre médecin. Vous devrez ensuite déposer le formulaire à votre Caisse ou l’envoyer par courrier.
 

Que se passe-t-il si j’oublie de déclarer le changement ?

Si vous ne signalez pas ce changement à votre Caisse d’Assurance Maladie, vos remboursements de Sécurité Sociale ne s’effectueront pas correctement. En effet, lorsque vous passez par votre médecin traitant déclaré, vous bénéficiez d’un taux de remboursement maximum ; dans le cas contraire, le remboursement est minoré.


A lire aussi :