Comment choisir une assurance animaux de compagnie ?

Découvrez toutes les démarches à effectuer pour bien choisir une assurance animaux de compagnie adaptée à ses besoins sans se ruiner.

Comment choisir une assurance animaux de compagnie ?
Ce qu’il faut savoir pour bien faire son choix

Souscrire une assurance animaux de compagnie reste une option qui peut éviter des mauvaises surprises financières. Les soins dispensés aux animaux (du traitement curatif à la prévention) coûtent cher et pour bien protéger son animal, assurer ses frais de santé est fortement recommandé. Une fois la décision prise, comment s’y prendre pour choisir une assurance animaux de compagnie adaptée sans se ruiner ?

Voici les bonnes pratiques à adopter pour optimiser ses recherches.

Choisir une assurance animaux de compagnie : quel intérêt ?

Comme pour les assurances complémentaires santé pour l’Homme, les assureurs proposent des contrats d’assurance pour animaux de compagnie. Cette assurance spécifique vise à prendre en charge de façon totale ou partielle les dépenses engagées par le propriétaire de l’animal pour santé de ce dernier.

Cette prestation est loin d’être anodine étant donné le coût que peuvent représenter les dépenses médicales animalières. Chaque propriétaire doit faire le calcul pour apprécier l’opportunité d’y souscrire.

Attention : cette assurance se distingue de l’assurance responsabilité civile qui a pour objet de garantir les dommages causés aux tiers par l’animal.

Savoir distinguer les différentes formules proposées

Les mutuelles ont créé une nomenclature de prestations de services qui a été reprise pour l’assurance animaux de compagnie.
Trois niveaux de couvertures des dépenses de soins sont ainsi proposés :

Formule économique : cette formule d’assurance animaux de compagnie ne prend en charge que les actes importants liés à la santé de l’animal comme les opérations ou les actes vétérinaires générant des frais importants.

Formule intermédiaire : outre les frais liés à de gros problèmes de santé, la couverture intermédiaire prend également en charge des dépenses engagées pour soigner des maladies bénignes.

Formule haut de gamme : la formule haut de gamme en matière d’assurance animaux de compagnie prend en charge les frais engagés dans le cadre de mesures de prévention comme les vaccins, la réalisation du bilan annuel de santé, les produits antiparasitaires, etc.

Connaître les limites des garanties

En plus de connaître la distinction entre ces différentes formules, il faut également savoir lire les limites des garanties proposées.
Sur le même mode que les complémentaires santé ou les assurances plus classiques comme les assurances auto, il existe en effet des clauses qui peuvent limiter ou exclure le remboursement de certaines prestations, soit de façon temporaire, soit pendant toute la durée du contrat.

Les franchises

L’assurance animaux de compagnie n’échappe pas à l’application de franchises, principe classique en matière assurantielle : la franchise correspond aux frais qui resteront à la charge de l’adhérent. Le montant de cette franchise dépendra des prestations et des compagnies.

Il faut être vigilant sur ce point car plus la franchise est élevée, plus le taux de remboursement de la prestation sera faible.

Le taux de remboursement

Le taux de remboursement peut dépendre de l’application d’une franchise, ou résulter d’une règle de calcul prédéfinis (exemple : vaccins remboursés à hauteur de 70% dans la limite de 30€).

Les exclusions de garanties

Certaines dépenses sont exclues d’office des remboursements par l’assurance animaux. Plus la liste est longue, moins l’assurance sera intéressante.

Délais de carence

Certaines compagnies d’assurances fixent un délai de carence avant l’effectivité des garanties. Cela signifie que les dépenses de santé de l’animal ne pourront être prises en charge avant l’expiration de cette période qui varie généralement entre une semaine et six mois.

Attention : pendant cet intervalle temps, les cotisations mensuelles seront néanmoins prélevées.

Connaître les facteurs qui impactent sur le montant de cotisation

  • La race de l’animal

Le montant de l’assurance pour animaux de compagnie dépend du type d’animal et se sa race. Un reptile ne sera pas assuré au même prix qu’un chiot, et tous les chiots ne bénéficieront pas des mêmes conditions tarifaires non plus ! En effet, il existe par exemple des races qui sont davantage sujettes à certaines maladies. De même, certains pedigrees classeront l’animal en catégorie « dangereux », etc.

  • L’âge de l’animal

L’âge de l’animal est un facteur de majoration voire de refus de prise en charge.

Savoir évaluer la cotisation mensuelle

Après avoir compris les catégories de formules proposées et les facteurs influençant le montant de la cotisation, il convient d’en évaluer le montant mensuel.

Les outils proposés en ligne sont très pertinents pour obtenir un chiffrage indicatif en contrepartie des garanties souhaitées (lelynx, assurland).

Pour bénéficier d’une estimation affinée et / ou souscrire à des garanties spécifiques optionnelles, il est recommandé de se rapprocher directement des assureurs. Cette démarche est également recommandée pour la souscription d’assurance animaux pour voyager.

Attention ! Les compagnies proposent des prix qui peuvent varier du simple au double, d’où l’intérêt de lire attentivement les clauses qui peuvent faire la différence.

A lire aussi :

Continuer à lire