Comment bénéficier d’un crédit travaux au meilleur taux ?

Faire des travaux chez soi c’est bien, mais les faire sans se ruiner c’est encore mieux. Nous vous proposons de découvrir comment bénéficier d’un crédit travaux au meilleur taux.

Comment bénéficier d’un crédit travaux au meilleur taux ?
Comment trouver un crédit travaux pas cher ?

Le crédit travaux est bien souvent la meilleure solution pour financer des travaux de rénovation ou d’aménagement de son domicile. Cependant, son taux étant libre, il est important de bien savoir négocier cet élément de grande importance…

Le TAEG, l’élément de base…
Vous avez tous entendus parler du TAEG, c’est-à-dire du Taux Annuel Effectif Global, qui correspond au taux d’intérêt fixe auquel s’ajoutent les frais liés au prêt. Celui-ci s'applique également lors d'un crédit travaux. Ce TAEG est calculé en fonction :

  • Du taux d’intérêt fixe
  • Des frais de dossier
  • Des frais de garantie
  • Des frais d’assurance

Le TAEG, une conséquence logique de plusieurs facteurs…
Le TAEG correspond également, in fine, à un indice de confiance qui mêle aussi bien des éléments objectifs que subjectifs. En effet, lorsqu’une banque vous prête de l’argent, elle détermine dans quelle mesure vous serez dans la capacité de satisfaire à vos obligations. Plus elle a des doutes, plus le taux d’intérêt sera élevé. À l’inverse, si elle a toute confiance en vous, le taux d’intérêt sera plus avantageux.

Au final, cette appréciation est le résultat logique d’une analyse de votre situation familiale (stabilité), financière (capacité de remboursement) et future (projets en perspective).

Comment mettre toutes les chances de son côté ?
Pour trouver le meilleur taux pour votre crédit travaux, présentez un dossier solide aux banques. Concrètement, cela veut dire :
  • Des revenus stables et solides (dans la mesure du possible)
  • Aucun incident de paiement, et ne pas être fiché à la Banque de France
  • Présenter un projet détaillé pour rassurer votre interlocuteur
  • Demander une somme raisonnable au vue du projet
  • Opter pour une durée courte

Comment négocier le TAEG ?
Plus votre dossier sera solide et étoffé, plus vous aurez d’arguments pour négocier un TAEG à la baisse. En plus de cela, n’hésitez surtout pas à faire jouer la concurrence et mettre les banques et autres organismes financiers au banc d’essai. Pour cela, rien de tel qu’utiliser notre simulateur pour faire le tour de la question…

Continuer à lire