Comment bien choisir son réfrigérateur ?

Voici une sélection de quelques éléments à bien avoir en tête au moment de l’achat d’un réfrigérateur.

Comment bien choisir son réfrigérateur ?
Bien choisir son frigo pour réaliser des économies

Le frigo est un élément incontournable de la cuisine. C’est lui qui permet de garder vos aliments au frais et pour la plupart, de congeler certains produits. Il impacte également votre porte monnaie puisqu’il est constamment branché, d’où l’importance de bien choisir son réfrigérateur. Pour cela, il existe plusieurs critères à garder à l’esprit et qui vont vous aider à opter pour l’appareil idéal.

Les différents types de réfrigérateurs

Le réfrigérateur standard

Il s’agit du frigo de base, celui qui possède une seule porte. On y trouve en général à l’intérieur plusieurs étages pour poser ses aliments et un bac à légumes tout en bas. Vous trouvez des versions encastrables et des modèles avec une hauteur inférieur à 85cm pour pouvoir se glisser sous les plans de travail des petites cuisines. C’est le modèle préféré des étudiants vivant par exemple dans un studio.

Le combiné réfrigérateur + congélateur

Ces modèles contiennent un freezer non isolé du reste de l’appareil ou un compartiment spécifique dédié à la congélation avec une porte séparée. Notez que ceux qui disposent d’un véritable espace congélateur en compartiment sont plus efficaces que les freezers. Ils sont adaptés aux petites familles comme les couples avec un seul enfant.

Le multi-portes

C’est un appareil qui possède au moins 3 portes dont au moins deux sont dédiés à l’espace réfrigération et le reste à l’espace congélation. Pour la congélation, il peut aussi s’agir dans certains cas de tiroirs. Ils peuvent aussi être équipés d’une fontaine à eau. Ils conviennent aux familles plus nombreuses, avec au moins deux enfants à la maison.

Le réfrigérateur américain

Le réfrigérateur américain possède deux portes verticales avec différents niveaux et bacs à légumes. On peut aussi y trouver un espace bar pour y ranger les bouteilles. Ils sont également dotés d’une fontaine à eau et d’un distributeur de glaçons. Leur volume dépasse les 400 litres, ce sont des appareils assez massifs qui conviennent très bien aux familles nombreuses.

Choisir son frigo en fonction de l’usage que l’on en fait

Avant d’acheter son frigo, il est important de se poser la question de l’usage que l’on compte en faire. Inutile de voir trop grand et d’aller vers les modèles les plus volumineux et donc qui consomment le plus si cela n’est pas justifié.

Si la composition du foyer est importante, d’autres critères sont à considérer. Si vous consommez beaucoup de produits frais, veillez à ce que les espaces de stockage soient adaptés, comme de grands bacs à légumes par exemple.

En revanche, si vous êtes plutôt du genre à manger des plats surgelés ou bien à congeler des plats que vous préparez à l’avance, privilégiez un frigo dont les espaces congélation sont importants, comme les modèles avec plusieurs tiroirs.

La consommation énergétique du frigo

Créée en 1994 par la Communauté Européenne, l’étiquette énergie est à présent obligatoire sur un bon nombre d’appareils électroménagers. Pensez à bien la regarder car le réfrigérateur fonctionne 24h/24 et que la production de froid nécessite beaucoup d’énergie.

Un appareil qui mentionne A+++ est celui qui consommera le moins d’énergie. Les appareils les plus gourmands en énergie sont ceux dotés de la mention A+.

Prenez le temps de lire les étiquettes, si vous faites le calcul sur plusieurs années, vous vous rendez vite compte que les économies réalisées sont intéressantes.

Le type d’air qui circule à l’intérieur de l’appareil

Cela peut paraître loin de nos préoccupations, mais le type de ventilation d’air du réfrigérateur est une élément très important. Il a en effet un impact sur la conservation des aliments et sur l’apparition ou non d’éventuelles bactéries, sans oublier qu’une ventilation efficace limite l’apparition du givre, et donc une consommation d’énergie plus conséquente. Il existe trois types de ventilations.

L’air froid statique

C’est celui que l’on retrouve dans les appareils les moins volumineux et donc les moins chers. Le haut de l’appareil est plus chaud que le bas. Il faut donc veiller à bien ranger les aliments les plus fragiles dans la partie la plus froide. Son inconvénient majeur est la création de givre.

L’air froid brassé ou dynamique

Dans ce cas, un ventilateur brasse l’air froid pour une température plus homogène et une meilleure conservation de l’ensemble des aliments.

L’air froid ventilé, aussi appelé No Frost

Ce système permet de faire circuler l’air froid de manière homogène dans l’ensemble du frigo et d’éliminer le surplus d’humidité. L’air étant plus sec, il faut bien penser à emballer les aliments pour une meilleure conservation, mais vous évitez quasi systématiquement la formation de givre et la prolifération de bactéries. On retrouve ce type d’air dans les modèles les plus hauts de gamme et donc les plus onéreux.

Voici l’ensemble des éléments qu’il vous fait avoir l’esprit au moment de l’achat de votre réfrigérateur. Une fois vérifié tout cela, n’oubliez pas de vous faire aussi plaisir. En effet, les frigos affichent aujourd’hui des design et des coloris variés, afin de jouer avec les styles.

A lire aussi :