Comment se déroule le rachat d’une voiture accidentée ?

Lorsque sa voiture a subi un accident, il serait peut être intéressant de penser à sa revente. Le rachat de voiture accidentée est une possibilité qui vous permettra de minimiser les pertes…

Comment se déroule le rachat d’une voiture accidentée ?
Tout savoir sur le rachat de voiture accidentée

Les aléas de la vie font que, parfois, nous soyons confrontés à des accidents de la circulation. Parfois sans conséquences, ils peuvent également s’avérer préjudiciables sur notre budget. Lorsque la voiture en question s’avère trop abimée et que l’assurance ne prend pas en compte les réparations, il n’existe pas beaucoup de solutions si ce n’est la casse. Et pourtant, il est possible de minimiser les pertes grace au sysème de rachat d'une voiture accidentée.
 

Plus d'infos ?Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir plus d'infos sur ce thème et toutes nos astuces pour économiser au quotidien !

En quoi consiste le rachat de voiture accidentée ?

Le rachat d'une voiture accidentée est destinée aux personnes qui à la suite d'un accident souhaitent se débarasser du véhicule soit en le vendant à un particulier après les réparations nécessaires effectuées soit un organisme spécialisé dans la revente de pièces détachées.
Les formalités de rachat d'une voiture accidentée seront différentes en fonction, si votre voiture est en état de circuler ou non. 

 

Comment vendre mon véhicule accidenté à un particulier ?


Dans ce premier cas, les formalités de rachat d'une voiture accidentée en état de circule seront les mêmes que celle d'un véhicule d'occasion. Cependant, vous êtes dans l'obligation d'en informer le futur acquéreur, en l'indiquant tout d'abord, sur l'annonce de vente puis sur la déclaration de cession. 
L'acheteur est dans le droit de vous demander le montant et les factures des réparations ainsi que le rapport d'expertise prouvant que le véhicule est en état de circuler. 

Pour finaliser le rachat d'un véhicule accidenté vous devez remettre à l'acheteur les documents suivants : 
  • la carte grise du véhicule en question,
  • la déclaration de cession signée par les deux parties, 
  • le certificat du contrôle technique datant de moins de six mois, 
  • un certificat de non-gage de moins de quinze jours. 
 

Comment vendre mon véhicule accidenté lorsqu'il n'est plus en état de circuler ?

Depuis la mise en place du nouveau système d'immatriculation mis en place par l'État en 2009, vous n'êtes plus autorisé à vendre une voiture accidentée qui n'est pas en état de circuler. La mention "véhicule non roulant" est stipulée dans le certification d'immatriculation (carte grise) et/ou dans le rapport du contrôle technique. 
Cela veut dire, que vous ne pouvez pas vendre votre voiture accidentée à un particulier (cf : ci dessus), mais à des professionnels. 

Le recyclage n’est pas un phénomène de mode mais bel et bien une solution qui répond aux défis de notre société moderne, notamment dans le domaine de l’automobile. En effet, les pièces d’occasion intéressent bon nombre de sociétés, de garagistes et de bricoleurs du dimanche. Dans ce contexte, lorsqu’une voiture est en mauvais état, plutôt que de l’abandonner à une casse, il s’avère possible de gagner de l’argent.

C’est sur ce principe que certaines entreprises se sont positionnées sur ce marché. Grâce à leur expertise, elles vous proposent de :
  • Estimer la valeur de votre véhicule sur Internet
  • Finaliser la vente en face à face
  • Recevoir un versement sécurisé

Pour cela, ces sociétés vous demandent les documents suivants :
En échange, vous recevrez le certificat de cession en 3 exemplaires (1 destiné à l’acquéreur, 1 destiné au vendeur et le dernier à la préfecture) ainsi que le reçu d’achat du véhicule.
 

Et ensuite ?


Une fois que vous aurez reçu l’argent et les documents administratifs nécessaires, la société en question va tout faire pour rentabiliser l’achat. En effet, le rachat d'une voiture accidentée n’est pas un acte altruiste, bien au contraire. Ici, le but est :
  • soit de retaper les voitures pour les revendre en France ou à l’étranger
  • soit de récupérer des pièces détachées pour les revendre

Au final, peu importe l’objectif de la société de rachat d'une voiture accidentée car, en ce qui vous concerne, vous aurez minimisé les pertes. Cependant, avant de penser à cette solution, renseignez-vous auprès de votre mécanicien pour savoir combien coûterait l’ensemble des réparations et évaluez où se situe votre intérêt.
 
Découvrez toutes nos infos en vous inscrivant à notre newsletter !  

À lire aussi

Continuer à lire