Le compte à terme est-il plus intéressant ?

Quel que soit le placement choisi par un particulier, le but est toujours le même… la meilleure rentabilité possible. C’est pourquoi, le compteà terme est plus intéressant dans certaines conditions.

Le compte à terme est-il plus intéressant ?
Un compte à terme : un placement sur le long terme ?

Les produits financiers permettant de placer son argent sont légions. Et le compte à terme en fait partie. Leurs spécificités : le blocage des fonds placés.

Plus d'infos et d'astuces ?Découvrez tous nos articles et nos astuces pour économiser au quotidien en vous inscrivant à notre newsletter ! 

Compte à terme : quelle définition ?

Connu sous l’acronyme CAT, le compte à terme est un compte qui a pour singularité de bloquer les fonds placés sur une période et un taux fixé lors de la souscription par le client. Le CAT se décline sous plusieurs formes. Le contrat peut inclure uniquement un CAT à taux fixe, à taux variable selon un indice de référence, à taux progressif où un contrat proposant des contrats à terme à fonctionnement différent ou encore l’intégration d’autres produits d’épargne.
En résumé, il s'agit d'un compte épargne à court terme ou à long terme où le taux de rémunération dépend de la durée du contrat. Les intérêt peuvent être débités tous les mois mais qui sont soumis à l'impôt sur le revenu. 

Mode de fonctionnement  

Le contrat :

Lors de la souscription, le contrat stipulera noir sur blanc les éléments suivants :

  •  Le montant du dépôt minimum et maximum
  •  La durée
  •  La rémunération (taux et périodicité des intérêts)
  •  Les pénalités prévues s’il y a remboursement des fonds avant l’échéance
  •  Les conditions de renouvellement à l’échéance

Le fonctionnement du compte

La rémunération dépend du taux appliqué, du montant et de la durée du prêt. Si le placement peut se faire de quelques mois à 5 ans, le choix d’un taux progressif peut être intéressant. En effet, le souscripteur s’engage sur quelques mois à l’issue desquels il peut, s’il le souhaite, récupérer son argent sans pénalité ou bien de renouveler le contrat. En procédant de la sorte, il bénéficie d’un taux majoré à chaque renouvellement. Vous l’aurez compris, plus l’argent est immobilisé, plus il rapporte.

Quelques exemples

Sur ce créneau, les banques en ligne ne proposent pas toujours le taux le plus avantageux. Au Crédit mutuel un contrat à terme sur 2 ans pour un placement de 10 000 euros, le taux brut appliqué est de 1,15 %. Chez Monabanq  pour un dépôt d'un montant de 5000 euros, le taux brut annuel est de 1,00 %. Cette dernière se rattrape sur le montant maximum autorisé : 500 000 euros contre 15 300 euros au Crédit Mutuel.

Quid de la fiscalité ?

Depuis le 1 er Janvier 2013, les revenus issus d’un compte à terme relève du barème progressif de l’impôt sur le revenu. Les personnes percevant moins de 2 000 euros d’intérêts peuvent opter pour le prélèvement forfaitaire de 24% auquel s’ajoute des prélèvements sociaux de 15,5%. Il vaut mieux opter pour l’imposition forfaitaire si elle est inférieure au taux marginal d’imposition. Dans certains cas, le montant des prélèvements sociaux sont débités directement par la banque.

Livrets boostés

Les livrets boostés offrent un bien meilleur rendement. A titre d’exemple, Axa Banque ou CIC proposent une rémunération moyenne de 1.35% sur 5 ans. TooKam fait encore mieux avec un taux allant jusqu'à 3 % sur 3 ans. Pour le compte à terme, il faut être patient et penser long terme.
 

Découvrez tous nos articles ! 

À lire aussi :