Quel compte bancaire ouvrir à son enfant ?

Vous souhaitez ouvrir un compte bancaire à votre enfant mais hésitez sur le placement idéal. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

Quel compte bancaire ouvrir à son enfant ?
Comment ouvrir un compte bancaire pour mineurs ?

Le droit français ne prévoit pas qu’un mineur puisse ouvrir un compte bancaire, ni même placer ou emprunter de l’argent. Ainsi, cette tâche incombe au représentant légal et, en tant que parent, vous pourrez alors ouvrir, faire fonctionner, mais aussi clôturer le compte bancaire ou même un produit d’épargne. De plus en plus de banques proposent d’ailleurs un compte bancaire pour enfant qui peut être ouvert dès la naissance.

Quel compte bancaire choisir pour son enfant ?

Choisir un compte bancaire pour un bébé

Il est possible d’ouvrir un compte bancaire pour un bébé ! À partir de sa naissance, vous pourrez opter pour un livret d’épargne, rémunéré par votre banque selon un taux qu’elle fixe elle-même mais il est aussi possible d’opter pour un PEL ou un CEL. Cela lui permettra de bénéficier d’un capital à sa majorité. En plus de ces produits, il sera également possible d’opter pour un Livret A dont la rémunération est garantie par l’État.

Le meilleur compte bancaire pour un bébé va dépendre de vos objectifs pour votre enfant. Si vous souhaitez utiliser ce compte pour que la famille puisse y déposer de l’argent afin que vous puissiez l’utiliser pour offrir des choses à votre enfant il faudra un placement liquide comme un livret A. Si le but est la constitution d’un capital pour sa majorité, placez à long terme sur une assurance vie ou un PEL.

Ouvrir un compte bancaire pour un enfant mineur

À partir de 12 ans, vous pourrez légitimement penser au livret jeune dont les banques fixent librement le taux d’intérêt et qui est au moins égal au taux du Livret A. À ce produit, vous pourrez associer une carte de retrait dont le plafond pourra être fixé par les parents. Il faut noter que ce produit financier est disponible jusqu’aux 25 ans de l’enfant.

À partir de 16 ans, votre enfant pourra alors ouvrir un compte bancaire, mais dans ce cas, les parents devront donner leur accord et se porter caution. En cas d’incidents bancaires tels qu’un chèque sans provision, un compte débiteur, etc. l’établissement financier se tournera automatiquement vers les parents. Afin de limiter ce type de désagrément, certaines banques proposent des cartes de paiement avec autorisation systématique de solde. Les retraits et les paiements ne sont alors possibles que dans la limite de la somme disponible sur le compte.

Notez qu’il est possible d’ouvrir un compte bancaire pour mineur en ligne ou dans une agence classique. Si vous choisissez l’option de la banque en ligne, c’est évidemment aux parents de conserver les codes d’identification si l’enfant n’a pas encore le droit de gérer cet argent.

Lorsque l’enfant atteint la majorité, que devient le compte ?

Une fois majeur, votre enfant aura le droit de gérer seul son compte. Il pourra aussi choisir d’ouvrir un compte bancaire dans une autre banque, de disposer de nouveaux moyens de paiement, etc.

Les comptes ouverts auparavant lui seront tous accessibles et il aura le droit de disposer de l’argent disponible comme bon lui semble.

Quelle est la responsabilité des parents ?

Ouvrir un compte bancaire pour son ou ses enfants engage bien évidemment les parents, notamment d’un point de vue fiscal. Ainsi, tant que votre enfant sera rattaché à votre foyer fiscal, vous devrez intégrer dans votre déclaration fiscale l’ensemble des revenus provenant de ses placements imposables.

Comment faire pour choisir des produits performants ?

Ouvrir un compte bancaire à son enfant, c’est bien, mais savoir quels produits choisir, c’est encore mieux. Dans cette perspective, nous vous invitons à comparer les produits entre eux. Vous pourrez ainsi déterminer quels sont les placements les plus intéressants. Pour comparer efficacement prenez en compte vos contraintes : durée du placement, liquidité du compte, objectif visé, etc.

A lire aussi :