Compte Nickel : comment ça marche ?

Le compte nickel permet d'effectuer des virements, des paiements, des dépôts d'espèces et des retraits sans être lié à aucune banque en particulier.

Compte Nickel : comment ça marche ?
Le compte nickel, un compte et une carte sans banque

Le compte nickel est un compte sans banque. Il a été conçu à l’origine pour permettre à tous ceux qui souhaitent se passer des banques ou qui sont exclus du système bancaire traditionnel puis l’entreprise à l’initiative de ce projet a été rachetée par le groupe BNP Paribas. Cette option reste tout de même intéressante pour ceux qui souhaitent détenir un compte sans être liée à une banque.

Qu’est-ce que le compte nickel ?

Le compte nickel peut s’ouvrir dans un bureau de tabac en quelques minutes, dans l’un des magasins équipés de bornes. Le fonctionnement est ensuite celui d’un compte traditionnel : il est possible d’effectuer des paiements, des virements ou des retraits. Les frais sont très réduits par rapport aux comptes bancaires classiques, le compte nickel propose une offre de base à bas prix sur laquelle on peut ensuite ajouter des services complémentaires, uniquement en cas de besoin. Tout l’inverse des packages proposés par les banques incluant de nombreux services inutiles pour la plupart des utilisateurs.

La grande différence avec une banque, c’est que les clients n’ont pas de conseiller et ne sont pas liés à un établissement bancaire en particulier. La carte de paiement et de retrait est à autorisation systématique de solde, il n’est donc pas possible d’être à découvert. C’est donc une solution qui peut convenir à tous, même aux personnes qui sont interdit bancaire.

Comment ça marche ?

Le fonctionnement est donc identique à un compte bancaire, un relevé d’identité bancaire est associé au compte ce qui permet de recevoir de l’argent, et ils peuvent ensuite effectuer toutes les opérations courantes (dépôt et retrait d’argent, virements, paiements par carte, etc.). Il faut tout de même savoir que tous ces services seront payants mais les tarifs sont totalement transparents. Ainsi, on sait exactement ce que l’on dépense.

En moyenne, le coût annuel du compte nickel est légèrement inférieur à 50 €, ce qui est 3 à 4 fois moins cher qu’une banque traditionnelle. La particularité du compte nickel est la rapidité des opérations passées : il se différencie de ses concurrents que sont les banques en ligne en mettant en avant l’exécution instantanée des ordres.

Pour l’ouverture du compte, il vous suffit de trouver un bureau de tabac répertorié en tant que “point nickel”, c’est-à-dire équipé d’une borne permettant de procéder à l’ouverture du compte. Il vous suffit d’avoir une pièce d’identité, et une fois les quelques renseignements nécessaires entrés, le buraliste pourra vous remettre votre MasterCard : ça y est, le compte est créé et prêt à être utilisé ! Quelques jours plus tard, vous recevrez un courrier permettant de valider votre adresse : n’oubliez pas de suivre la procédure en entrant le code transmis dans cette lettre.

Compte nickel : les avis des utilisateurs

Les avis des utilisateurs du compte nickel peuvent se trouver facilement en ligne. Si la plupart sont satisfaits, les problèmes les plus fréquemment rencontrés sur le compte nickel sont les suivants :

  • Un décalage dans la prise en compte des virements : il y a parfois un décalage entre la notification d’un virement par sms et son apparition effective sur le compte.
  • Certains paiements sont débités deux fois, et il faut parfois plusieurs jours pour que l’erreur soit rectifiée et le compte recrédité.
  • Le service client met parfois du temps à répondre aux requêtes des clients.
  • Il n’est pas possible de faire de transactions par chèque : tout passe par les virements ou le retrait / dépôt d’espèces.
  • Des problèmes qui sont liés à la demande accrue pour l’ouverture d’un compte nickel : l’entreprise a certainement besoin d’un temps pour s’organiser face à cet engouement un peu inattendu.

Les avantages mis en avant par les utilisateurs doivent également être mentionnés :

  • Même si chaque opération est facturée, le coût global du compte reste bien moins élevé que dans une banque.
  • Contrairement aux banques en ligne qui se montrent parfois très sélectives, l’ouverture d’un compte nickel n’est pas soumise à des conditions de revenus.
  • Les transactions sont souvent passées instantanément (sauf en cas de problème ponctuel), il est donc facile de savoir combien il reste sur le compte.

Questions les plus fréquentes sur le compte nickel

Quelles sont les opérations payantes ?

Le retrait au distributeur, les paiements hors zone SEPA, le remplacement d’une carte, l’envoi de plus de 60 sms par an par le service client, le dépôt de liquide chez un buraliste sont facturés. Les saisies et incidents sur votre compte peuvent aussi donner lieu à des frais supplémentaires.

Quelle est la limite de retrait ?

Le plafond par défaut est fixé à 300 € sur 7 jours glissants mais il est possible de le modifier en ligne dès que votre adresse postale est validée.

Qui est l’interlocuteur en cas de perte ou de vol de la carte liée au compte nickel ?

Il faut d’abord faire opposition et demander le remplacement de la carte en ligne ou dans l’un des points de vente.

A lire aussi :