Un crédit auto à taux zéro, c’est possible ?

Saviez-vous qu’il  existe un crédit auto à taux zéro ? Mais il comporte certaines restrictions. Revue de détails…

Un crédit auto à taux zéro, c’est possible ?
Le crédit auto à taux zéro à la loupe

Besoin de financer l’achat d’un véhicule ? Beaucoup d’acheteurs n’ont d’autres solutions que d’emprunter. Mais est-il possible de souscrire un crédit auto à taux zéro ? La réponse est oui dans certains cas seulement…
 

Crédit auto à taux zéro : quelques points à éclaircir

 

1°) Qu’est-ce qu’un crédit auto à taux zéro ?

Plus connu sans doute, le prêt immobilier à taux zéro ne repose pas sur les mêmes critères d’octroi. Il est ainsi réservé à certains particuliers ne dépassant un certain plafond de ressources. Le crédit auto à taux zéro, lui, peut être souscrit par tout acheteur d’un véhicule neuf, et ce, quel que soit ses revenus. Si l’emprunteur ne paye, in fine, aucun intérêt, ce type de prêt ne permet pas le financement d'un véhicule d’occasion.
 

2) Des inconvénients

De plus, il doit être remboursé dans un délai plus court : 12 ou 24 mois alors qu’en général, le délai de remboursement peut aller jusqu’à 5 ans. Et ce n’est pas tout.

L’acheteur doit également verser un apport personnel, de l’ordre de 20% du prix de vente. Alors pour s’y retrouver vraiment, il est judicieux de négocier le prix de vente au préalable. Contrairement au prêt immobilier à taux zéro que les particuliers peuvent souscrire auprès des établissements bancaires classiques, la donne est ici différente. En effet, le crédit auto à taux zéro ne peut être souscrit qu’auprès des concessionnaires automobiles.
 

2) Un autre crédit

A défaut d’obtenir un taux zéro, les concessionnaires peuvent proposer des taux d’intérêts intéressants en cas de reprise de l’ancien véhicule. D’autres pourront opter pour les crédits affectés des banques en ligne qui peuvent proposer des conditions plus avantageuses.

Enfin, il est tout aussi possible d’obtenir un bon crédit auto auprès de son banquier traditionnel. A condition d’avoir un excellent profil emprunteur. Dans tous les cas, avec ou sans intérêts, un crédit engage le consommateur et doit être remboursé. Pour rappel  la capacité d’emprunt ne doit pas dépasser 33 %.
 

3) Une alternative au crédit

Comme nous l’évoquions plus haut, le crédit auto à taux zéro n’est réservé qu’à certain type de véhicules neufs. Aussi, pour les particuliers désirant acheter un véhicule d’occasion. Il est également possible de payer zéro intérêt. Comment ? Non pas en contractant un crédit auto classique, mais en « cassant sa tirelire ».

Pour ceux qui en disposent, les comptes épargne sont une solution. Si leurs soldes permettent de financer un achat de quelques milliers d’euros, il ne faut pas hésiter à y recourir. 

A lire aussi :