Que faut-il faire pour devenir chauffeur Uber ?

Comment devenir chauffeur Uber ? Cette question, aussi bien les professionnels du transport que les personnes souhaitant se réorienter se la posent. Réponse.

Que faut-il faire pour devenir chauffeur Uber ?
Comment devenir chauffeur Uber ? On vous explique les étapes à suivre.

Uber travaille avec un nombre important de chauffeurs dits « partenaires », lesquels prêtent leurs services à la société de VTC dans plus de 130 villes partout en France. Derrière la sécurité, la fiabilité et la qualité de leur service se cachent une politique de recrutement particulière. Vous vous demandez comment devenir chauffeur Uber ? Nous sommes aujourd’hui en mesure de répondre à cette question.
 

Uber : créateur d’emplois en France

Il convient de noter que depuis son arrivée en France en 2009, Uber a contribué au développement ou à la création de plusieurs milliers d’emplois de chauffeurs. Parallèlement, l'entreprise a également permis la création ou la reprise de plusieurs centaines d’entreprises de transport. L'entreprise est donc un leader dans son domaine et c’est sans surprise que les chauffeurs indépendants souhaitent rejoindre les rangs de la société californienne.
 

Quel est le profil de ses chauffeurs ?

La très grande majorité des chauffeurs travaillant pour le compte d’Uber sont des professionnels du transport. D’ailleurs, 80% d’entre eux sont des chauffeurs VTC qui travaillent à leur compte ou possèdent le statut de micro-entreprise, EURL ou SASU. On trouve dans le lot 20% de petites sociétés spécialisées dans les transports.

Il faut dire que le statut d’auto-entrepreneur ou de micro-entrepreneur est particulièrement utile puisqu’il permet de cumuler activité salariée et travail indépendant.
 

Comment devenir chauffeur Uber ?

Pour le devenir, il est indispensable de respecter certaines exigences, notamment si le candidat souhaite conduire une UberX ou une berline. Le recrutement se fera dans les bureaux Uber répartis partout en France.

Dès lors, il conviendra de présenter les documents suivants :
 
  • Une licence carte professionnelle VTC ou équivalent,
  • Un brevet de secourisme,
  • Un extrait de casier judiciaire vierge,
  • Un permis de conduire de plus de trois ans.
On notera que le premier document est exigeant.

Une formation VTC obligatoire de trois mois ou de 140 heures est requise afin d’obtenir la qualification de chauffeur, à moins bien sûr que le postulant ne dispose déjà d’une expérience plus significative dans le transport.
 

Les garanties offertes par Uber

Outre le fait que la compagnie soit un recruteur actif dans l’Hexagone, on notera que les conditions de travail de ses chauffeurs sont attractives. L’autonomie du conducteur y est certaine, la rémunération est importante et rapide. Qui plus est, Uber offre une assurance responsabilité civile professionnelle à ses chauffeurs partenaires ainsi qu’une assurance VTC qui couvre le transporteur, le passager et les tiers en cas d’accident.



A lire aussi :