E-santé : ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle pratique

Mais qu’est-ce que la e-santé ? Est-ce la santé du futur ? Comment fonctionne t-elle ? 
 

E-santé : ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle pratique
E-santé : Quels sont les avantages et les inconvénients ?

A l’heure des objets connectés et des innovations technologiques incessantes, la e-santé est partout. Quels sont ses avantages ? Existe-t-il des risques ? Quel investissement est nécessaire et quelle dépense est inutile ? Le point sur ces sujets.
 

 
La e-santé : définition 

D’après le  Code de la Santé Publique, la e-santé est une «forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication».
La e-santé correspond donc à l’ensemble des pratiques médicales qui se repose sur les technologies numériques et internet.
Le terme est bien sûr parfois utilisé à tort, il faut donc rester méfiant.
 

Les objets de santé connectée


Bracelet qui mesure l’activité sportive, brassard tensiomètre, balance connectée… Autant d’objets qui sont apparus dans notre quotidien ces dernières années.
Pour la plupart, ces outils sont reliés à un smartphone et permettent d’effectuer un suivi : du poids, des séances de sport, de la tension etc.

Ils sont excellents pour responsabiliser leur propriétaire. Ils sont aussi de bons outils de motivation (parce que l’on se sent coaché ou surveillé, on est tenté de jouer les bons élèves !).

Si certains objets sont reliés les uns aux autres pour garantir un suivi précis et cohérent, d’autres se concentrent sur un aspect de la santé.
Veillez donc à choisir  votre instrument en fonction de vos besoins dans le cadre d’un objectif précis (me mettre au sport, faire 6 000 pas par jour, perdre 5 kg etc.).
 

La télémédecine

Au chapitre de l’intrusion du numérique dans nos vies, l’utilisation des outils de diagnostique sont les derniers arrivés.

A travers des applications dédiées pour tablettes et smartphones ou via un site web, vous pouvez accéder à un avis médical général (en fonction de vos symptômes clairement énoncés) ou personnalisés (avec un véritable échange professionnel) :
 
  • La téléconsultation permet de parler à un professionnel de santé sans se déplacer. Utile pour les personnes âgées ou handicapées, elle permet surtout d’effectuer un suivi et de rassurer.
 
  • La sollicitation d’avis : sur internet, vous poser votre question et exposez vos symptômes par écrit et un professionnel prend en charge votre demande pour poser un diagnostic sous forme de tchat par exemple.
 

Quels sont les risques ?

Bien entendu, ces informations et échanges ne remplacent jamais un médecin physique capable d’effectuer un examen minutieux.
Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les objets connectés, sites et applis dans lesquels on laisse un certain nombre d’informations peuvent être piratés et détournés. Prudence, donc !

A lire aussi

Continuer à lire