École de la deuxième chance : comment y accéder ?

Qu’est-ce que le réseau l'école de la deuxième chance ? Qui peut y accéder ? Voici tout ce qu’il vous faut savoir sur ces écoles spécifiques.

École de la deuxième chance : comment y accéder ?
Tout sur le Réseau École de la deuxième Chance France

Grâce aux écoles de la deuxième chance (dites E2C), des jeunes sans formation ni emploi peuvent combler leurs lacunes, construire un projet professionnel, faire des stages, reprendre confiance en eux… Que sont ces écoles spécifiques ?

École de la deuxième Chance : c’est quoi ?

L’école de la deuxième chance est un lieu de formation spécifiques, adapté à des jeunes de moins de 26 ans qui sont sortis du système scolaire. En entrant dans cette école, ces jeunes extrêmement motivés peuvent construire leur avenir.
Quelle est l’origine du concept de ce genre d’écoles ?

Les origines de l’École de la deuxième chance

Le projet de construire des Écoles de la deuxième Chance trouve ses origines dans le Livre Blanc, Enseigner et apprendre – Vers la société cognitive, présenté en 1995, à l’initiative d’Édith CRESSON qui était à cette période Commissaire Européen chargé de la Science, de la Recherche et du Développement et ancien 1er ministre. Le Livre Blanc avait été présenté lors du sommet des Chefs d’État de Madrid et l’un de ses 5 objectifs principaux était “Lutter contre l’exclusion”.
Le Livre Blanc a été adopté par les Ministres de l’Éducation des États Membres de l’Union Européenne.

On trouve ainsi dans d’autres pays européens.
Parmi les autres objectifs des écoles, on peut citer :

  • Faire plus pour tenir compte de leur situation sociale et de leur sentiment d’exclusion
  • Associer dès le départ les entreprises à l’effort de formation, en particulier de formation professionnelle
  • Utiliser des pédagogies actives facilitant la mise en action plutôt que l’apprentissage passif

Les Écoles de la deuxième chance accompagnent donc les populations les plus fragilisées : les jeunes sans diplôme, ni qualification, les jeunes adultes sortis sans diplôme du système scolaire et qui rencontrent dans leur vie quotidienne des difficultés pour trouver un emploi ou s’intégrer dans la vie sociale.

Il faut savoir que la première École de la deuxième chance a été créée en France, à Marseille en 1997. C’est ensuite Mulhouse qui a ouvert la deuxième école en 2000, avant la Champagne-Ardenne puis la Seine-Saint-Denis en 2002.

Toutes les écoles suivent la « Charte des Principes Fondamentaux » et créent l’association « Réseau des Écoles de la 2e Chance » en 2004.

Le cadre légal

Les Écoles bénéficient également d’un cadre légal et national grâce à l’article L 214 14 du Code de l’Éducation et son décret d’application. Le concept a effectivement été institutionnalisé.

Aujourd’hui, le Réseau des écoles de la deuxième chance (E2C) s’articule autour de 5 grands domaines d’expertise :

  • Gestion du processus de labellisation et des données
  • Évaluation et validation du parcours des jeunes
  • Structuration des partenariats
  • Communication interne/externe
  • Études et développement

Toutes les Écoles de la deuxième Chance, membres du Réseau E2C France, ont un partenariat avec les principaux acteurs sociaux afin de mieux suivre le parcours des jeunes inscrits au sein de leur établissement.
Chaque année, 15 000 jeunes adultes sont accueillis.

Un réseau de 124 sites-Écoles

Le Réseau des E2C 124 sites-Écoles implantés notamment dans 12 régions, 56 départements. Chaque année de nouvelles Écoles sont ouvertes.
Sur le site du réseau E2C une carte vous permet de trouver l’École de la second chance la plus proche de votre domicile.

Comment s’inscrire dans une école de la deuxième Chance

L’inscription dans une École de la deuxième Chance est entièrement gratuite.

Les jeunes qui sont inscrits ont un statut de stagiaire de la formation professionnelle et perçoivent une rémunération de 300€ par mois en moyenne. Le montant varie selon la situation du personnelle et la protection sociale est comprise. N’oubliez pas que les écoles s’adressent aux individus âgés de moins de 26 ans.

Intégrer une École de la deuxième Chance : les étapes

Il vous faut directement contacter l’École la plus proche de chez vous ou une organisation telle que la mission locale ou encore Pôle Emploi…
Ce sont les Missions Locales qui recrutent le plus de jeunes.

S’inscrire en ligne

Il est également possible de s’inscrire en ligne en remplissant un formulaire de candidature. Celui-ci sera automatiquement envoyé à l’École la plus proche de la personne qui s’est inscrite.
Les inscriptions sont ouvertes toute l’année.

Une fois l’inscription effectuée et validée, la première étape est d’évaluer les connaissances du stagiaire dans l’objectif de créer un plan de formation personnalisé. Cette étape dure entre 3 à 6 semaines. Par la suite le stagiaire va être formé jusqu’à l’obtention de son Attestation de Compétences Acquises (ACA) qui va lui ouvrir les portes à un emploi ou à une autre formation professionnelle.

Que faire après une école de la deuxième chance ?

Les écoles de la deuxième permettent aux jeunes de préparer des formations qualifiantes telles qu’un CAP ou encore un Bac pro mais aussi des formations en alternance. Elles constituent donc un véritable tremplin.

En sortant de l’École E2C, les jeunes doivent avoir un ou plusieurs projets professionnels complets. Les ancien élèves sont accompagnés pendant un an après la sortie de l’école.

Il faut savoir qu’il est possible de quitter l’École de la deuxième chance et donc interrompre ses études, si l’on trouve un emploi stable.
Pour vous renseigner sur les Écoles de la deuxième chance, n’hésitez pas à visiter leur site Internet : les Écoles de la 2e Chance.

A lire aussi :