Comment améliorer l’'efficacité énergétique de son foyer ?

Divers aménagements peuvent vous permettre d’accroître l'efficacité énergétique de votre maison. Pour cela, des aides sont disponibles. On fait le point.

Comment améliorer l’'efficacité énergétique de son foyer ?
Les aménagements possibles pour un foyer plus écologique

Le changement climatique est devenu une préoccupation pour tous. Nous pouvons chacun à notre niveau commencer à adopter des mesures afin d’améliorer l’efficacité énergique des habitations. Nous vous proposons dans cet article une série de solutions qui vous aideront à améliorer votre efficacité énergétique ainsi qu’à participer activement et concrètement à la lutte contre le changement climatique.

Pourquoi adopter des mesures pour économiser de l’énergie ?

Déjà dans une optique de réduire les coûts à moyen terme, la baisse de la consommation d’énergie entraîne une réduction des dépenses mensuelles liées à l’utilisation de l’électricité et du gaz même s’il faut dans un premier temps absorber le coût des travaux.

Ces aménagements permettent aussi de bénéficier d’avantages fiscaux : un crédit d’impôt d’une part est une réduction fiscale accordée par l’Etat pour un montant pouvant aller jusqu’à 40% des dépenses totales selon le type d’achats réalisés. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) est aussi bien destiné aux locataires qu’aux propriétaires de leur logement. Il s’applique sur les dépenses visant à rendre le chauffage plus écologique (pompes à chaleur, chaudières, biomasse, etc.), l’achat de matériaux d’isolation thermique, l’acquisition de source d’énergie renouvelable (éolienne, hydraulique, solaire). Ce type d’avantage fiscal n’est pas valable sur la propriété secondaire du ménage.

C’est aussi un moyen d’agir de manière efficace pour préserver l’environnement et lutter contre le changement climatique.

Les limites de ces mesures

L’amélioration de l’efficacité énergétique de votre foyer entraîne un coût financier non négligeable malgré les avantages fiscaux cités antérieurement et peut exiger un financement bancaire tel que le prêt personnel.

En effet, l’achat de matériel écologique de qualité et/ou la consultation de spécialistes du bâtiment écologique entraine des dépenses assez importantes pour un ménage aux revenus moyens. Les coûts relatifs à l’achat de matériel écologique sont 10 à 20 % plus élevés que ceux des matériaux habituels. Par ailleurs, toutes les solutions proposées ne sont pas adaptées à tous les foyers. Par exemple, l’installation de panneaux solaires peut être rentable uniquement si votre résidence se situe dans une zone ensoleillée pendant plusieurs mois de l’année.

Les travaux les plus rentables pour améliorer l’efficacité énergétique de son logement

Les panneaux solaires permettent de chauffer le logement et éventuellement l’eau. Le retour sur investissement se fait en moyenne sur 11 ans pour le chauffage, sur 9 ans pour l’eau chaude.

Si vous habitez un logement individuel, la qualité de la toiture jouera grandement sur votre isolation et donc sur l’efficacité énergétique de l’habitation. Des systèmes de toitures écologiques existent : des plantes spécifiques sont installées sur le toit pour une isolation améliorée. Le retour sur investissement se fait sur une dizaine d’années. Autre bénéfice de l’opération : la qualité de l’air est améliorée et la biodiversité est préservée, une tendance qui commence heureusement à se répandre dans les grandes villes.

Attention à votre sol ! La fraîcheur arrive aussi du bas. L’isolation thermique des sols met entre 7 et 8 ans à être rentabilisée au niveau des économies d’énergie. Le chauffage au sol est également un bon moyen d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Les coûts de chauffage sont ainsi réduits d’environ 40 % par rapport à un chauffage classique.

L’une des actions les plus simples à mettre en place est l’isolation des murs : le coût est faible et des économies importantes sont à la clef. L’installation de fenêtres à double vitrage est aussi un bon moyen de réduire les déperditions de chaleur. Pensez aussi à colmater les fuites d’air si les conduits ne sont pas bien isolés.

Une petite astuce pour finir : installer un thermostat programmable permet de réguler intelligemment la température chez soi et donc de ne pas chauffer plus que nécessaire.

A lire aussi :

Continuer à lire