Entretien collectif : comment se démarquer ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le déroulement d'un entretien collectif et sur la façon de tirer son épingle du jeu pour vous démarquer des autres candidats.

Entretien collectif : comment se démarquer ?
Nos conseils pour se démarquer lors d'un entretien de groupe

L’entretien collectif est un moment souvent redouté, cependant, il peut vous permettre de vous démarquer. Ne laissez donc pas le stress vous déstabiliser. Au contraire, profitez de ce moment pour briller et montrer que vous êtes le candidat idéal !

Entretien collectif : pourquoi ?

Les entretiens collectifs permettent au recruteur de gagner du temps en rencontrant plusieurs candidats en même temps.

Toutefois, ils permettent surtout de mettre en situation les candidats et d’évaluer votre personnalité, la façon dont vous vous comportez en groupe, certaines compétences et aptitudes :

  • l’esprit d’analyse et de synthèse,
  • l’écoute,
  • le dynamisme,
  • les qualités en matière de présentation et communication,
  • etc.

Le déroulement d’un entretien de groupe

Un entretien collectif contient souvent les étapes suivantes :

Présentation de l’entreprise

La première étape est la présentation des intervenants et de l’entreprise : historique, produits, marchés.

Présentation des candidats

La seconde étape consiste à faire un tour de table des candidats. On leur demandera de prendre la parole et d’expliquer en quelques mots leur parcours, etc. Soyez précis, pertinent, concis et clair.

Exercices, discussions/débats, jeux collectifs

Dans cette partie, les recruteurs souhaitent évaluer vos qualités. On peut commencer par un exercice écrit, puis un débat avec un sujet imposé, ou encore une mini présentation à effectuer seul ou en groupe.

Courts entretiens avec les recruteurs

Cette étape permet aux recruteurs de mieux cerner vos motivations pour le poste. Elle est aussi appelée « job dating » et dure quelques minutes.

Réponses et résultats

Quelques fois, les recruteurs vous donnent une réponse le jour même. Si vous avez été retenu, vous poursuivrez le processus de recrutement et serez convié à d’autres entretiens.

Chez certaines entreprises, on peut éliminer les candidats au fur et à mesure que l’entretien avance. Ne laissez pas le stress vous submerger dans ces moments-là et continuez. Voici nos conseils pour vous aider.

Les clés pour réussir un entretien collectif

Un entretien collectif se prépare à l’avance tout comme un entretien d’embauche traditionnel. Voici tous les conseils qu’il vous faut pour le réussir.

Avant l’entretien

Renseignez-vous sur l’entreprise : son histoire, ses marchés, ses produits, ses concurrents. Changez-vous en Wikipedia.

Arrivez à l’heure : ne ruinez pas vos chances ! Partez bien à l’avance et ayez une bonne présentation.

Pendant l’entretien

Il faut savoir que durant l’entretien d’embauche, vous allez être observé du début jusqu’à la fin. C’est donc à partir de la première minute que tout se joue. Le but de l’entretien est bien de vous faire travailler en équipe, néanmoins, il faut en même temps savoir vous démarquer.

Trouvez le juste-milieu

Dans un groupe, il faut savoir écouter les autres, mais aussi se manifester.
Trouvez le juste-milieu. Si vous êtes un « leader », c’est très bien, mais sachez intégrer les autres candidats. Laissez-les s’exprimer, ne coupez pas la parole. Si vous êtes un timide : faites un effort ! Vous êtes venu pour décrocher un emploi.

Les spécialistes constatent que différents profils se révèlent au cours des entretiens de groupes :

  • Le maître de cérémonie : il souhaite tout organiser.
  • Le silencieux : il est celui qui reste muet pendant tout le débat.
  • Le magister : il parle peu cependant, il tient à être écouté et tolère peu les avis des autres.

Les recruteurs se souviendront des profils qui ont marqué le débat, mais faites en sorte que cette impression soit positive. Essayez donc de trouver un équilibre entre les différentes personnalités présentées plus haut pour pouvoir vous exprimer sans monopoliser la parole, rester à l’écoute tout en parvenant à parler en vue de faire avancer le débat.

Restez naturel

Inutile de vouloir jouer un rôle ou d’essayer de suivre les autres, en changeant votre opinion après chaque intervention ou commentaire. Vous manquerez de constance. Soyez fidèle à vous-même. Si vous êtes timide, néanmoins, il faudra travailler quelque peu pour pouvoir participer. Si vous avez tendance à vous énerver facilement, prenez de la distance et ne considérez pas chaque commentaire comme une attaque personnelle.

Réfléchissez avant de vous exprimer

Il faut vous rappeler que vous êtes observé. Le débat doit être constructif. Donc avant de parler, demandez-vous ce que vous pouvez apporter.
Bonne chance !

A lire aussi :

Continuer à lire