Tout sur l’entretien individuel d’évaluation

L’entretien individuel d’évaluation est un rendez-vous important pour le salarié et son manager. Quel est son objectif et comment le préparer ?

Tout sur l’entretien individuel d’évaluation
L’entretien individuel d’évaluation : une étape incontournable

L’entretien individuel d’évaluation est un moment incontournable comme il permet au salarié et à son responsable hiérarchique de faire le point sur le travail réalisé, définir de nouveaux objectifs et aborder certains points. C’est aussi l’occasion pour l’employé de poser des questions pertinentes. Explications.

À quoi sert l’entretien individuel d’évaluation ?

Selon les spécialistes, l’entretien a trois objectifs :

  • Faciliter le dialogue entre le travailleur et son manager, en prenant le temps de discuter de certains points que l’on ne peut pas aborder par manque de temps lors des réunions.
  • Mieux gérer les ressources humaines.
  • L’entretien aide, en outre, à mieux cerner les désirs d’évolution des salariés, mais aussi à mieux définir avec ces derniers les points sur lesquels ils pourraient focaliser et ainsi atteindre les objectifs de l’équipe et de l’entreprise.

En somme, l’entretien individuel d’évaluation se concentre sur les trois points suivants :

  • L’évaluation (résultats réalisés comparés aux objectifs définis),
  • Le management (évocation des éventuels conflits ou autres éléments à signaler)
  • La formation (l’employé et le manager analysent les éventuels besoins en formation).

L’évaluation

Il s’agit d’analyser les résultats obtenus en les comparant aux objectifs qui avaient été fixés. On analysera en outre les compétences professionnelles du collaborateur. En dernier lieu, on abordera les projets professionnels.

La formation

Cela consiste à faire le point sur les formations suivies, mais aussi à détecter les besoins en formation du travailleur. C’est donc l’occasion d’élaborer un projet de formation.

Le Management

Cette section permet d’ouvrir le dialogue concernant le management, donc les supérieurs hiérarchiques. C’est donc le moment parfait pour aborder les différents problèmes au sein de l’équipe ou de parler de ce qui fonctionne très bien.

Préparation de l’entretien

Un entretien annuel doit être préparé. Vous pourrez ainsi rédiger une liste de questions à poser à votre responsable, car c’est un moment privilégié pour cela. Pour réussir au mieux ce rendez-vous, vous pouvez réaliser un document incluant les éléments suivants :

  • Le bilan de vos réalisations

Il s’agit de comparer vos résultats avec les objectifs qui vous avaient été donnés. Pensez aux difficultés que vous avez pu rencontrer, aux éléments qui vous ont quelque peu freiné et la façon dont vous pourrez les contourner la prochaine fois. Évoquez également les réussites.

  • Les besoins en formation

Il vous faut aussi évaluer vos compétences. Ce sera alors le moment de faire des demandes de formation, si vous considérez que certaines de vos tâches sont plus difficiles à réaliser que d’autres parce que vous avez besoin d’être davantage formé.

  • Votre évolution

Le dernier point concerne votre avenir au sein de l’entreprise : comment aimeriez-vous évoluer ? Quels sont vos projets à court et à long terme, au sein de l’entreprise ?

Sur le site Keljob, Philippe Laurent, coach et formateur en entreprise propose de “reprendre le formulaire de l’entretien d’évaluation de l’an passé qui indiquait des objectifs quantitatifs comme un chiffre d’affaires à atteindre ou une marge de coûts à réduire, et qualitatifs donc plus axés sur le comportemental”.

Vous verrez ainsi clairement si vous avez travaillé pour atteindre vos objectifs, et pourrez apporter des éléments explicatifs. Vous montrerez ce qui a évolué depuis le dernier entretien individuel d’évaluation.

Certains groupes proposent à leurs employés de définir un objectif, un point sur lequel ils aimeraient focaliser. Lors du prochain entretien annuel d’évaluation, ils peuvent alors aborder cela.

Le salaire

Il est déconseillé de profiter de l’entretien annuel d’évaluation pour négocier une hausse du salaire ; cependant certains spécialistes indiquent qu’au moment de la définition des nouveaux objectifs, vous pouvez tout à fait demander si une récompense financière est également prévue. Judicieux !

Après l’entretien

Après l’entretien, on peut tout à fait vous remettre un compte-rendu, notez cependant que cette étape n’est pas obligatoire, à moins qu’une convention collective prévoie cela.

La loi indique que le résultat et les données de l’entretien individuel doivent être confidentiels. Ils ne peuvent donc pas être communiqués aux autres collaborateurs.

Les conséquences d’un mauvais entretien

Il faut savoir qu’un entretien qui se déroule mal ne justifie pas une baisse du salaire. Il faudrait que le contrat de travail soit modifié pour cela, et l’accord du collaborateur concerné est nécessaire pour effectuer cette démarche.

De même, vous ne pouvez pas être licencié à la suite d’un mauvais entretien individuel d’évaluation. Cette décision doit être basée sur d’autres facteurs. Vos supérieurs hiérarchiques peuvent néanmoins utiliser l’entretien pour appuyer leur décision, si vos résultats ne sont pas à la hauteur, ou si vous montrez que vous vous désintéressez du poste.

L’entretien a pour but de faire un bilan de vos résultats, de vos performances mais aussi de l’aspect relationnel dans votre travail. Le but reste de vous aider à donner le meilleur de vous-même.

A lire aussi :