Entretien téléphonique : comment bien se préparer et le réussir ?

L’entretien téléphonique permet aux recruteurs de présélectionner les candidats. Comment réussir au mieux cette étape ?

Entretien téléphonique : comment bien se préparer et le réussir ?
Entretien téléphonique : nos conseils pour briller

L’entretien téléphonique précède souvent l’entretien physique. En effet, nombreux sont les recruteurs qui n’hésitent pas à vous appeler pour rapidement évoquer votre motivation quant au poste convoité avant de vous inviter à vous présenter au sein de leur bureau.

Comment relever ce défi et pouvoir faire partie de la liste des élus, à savoir les candidats sélectionnés pour la suite de l’aventure ?

Comment réussir son entretien téléphonique ?

Au cours d’un entretien téléphonique, vous n’avez qu’une seule mission : convaincre en quelques minutes. En effet, le recrutera vous appellera et vous n’aurez pas une heure, pas deux, mais entre 10 et 30 minutes en général pour convaincre. Quelques fois, l’entretien est encore plus bref.  Le recruteur vous posera quelques questions clés seulement, mais le challenge restera le même : savoir convaincre en peu de temps.

L’entretien téléphonique répond à deux cas de figure :

  • soit l’entreprise organise un rendez-vous téléphonique, et vous indique le jour et l’heure par émail.
  • soit elle vous appelle sans un rendez-vous au préalable, et c’est à vous candidat, d’être convaincant afin de décrocher un entretien physique.

Si votre environnement est trop bruyant ou si vous êtes occupé, il est préférable de ne pas décrocher et de rappeler l’entreprise plus tard pour fixer un rendez-vous téléphonique.  Cela vous laissera le temps de vous préparer.

Se préparer

Pour réussir un entretien, il faut le préparer. Cela vaut aussi pour un entretien téléphonique. Comme pour l’entretien physique, vous devez vous renseigner sur l’entreprise, comprendre le poste convoité, pouvoir expliquer en quelques minutes votre profil, les raisons pour lesquelles vous postulez. Il faut donc faire vos devoirs afin de ne pas hésiter durant vos réponses.

Descriptif du poste

Avant d’évoquer votre parcours professionnel et les raisons pour lesquelles il postule, le recruteur demandera souvent au candidat de résumer en quelques mots ce qu’ils ont compris au sujet du poste qu’ils convoitent.

Si vous ne parvenez pas à effectuer un résumé succinct du descriptif du poste, ou si vous donnez l’impression de ne pas l’avoir lu ou encore pire, si vous vous trompez, sachez que l’entretien s’arrête là pour vous. Le recruteur se demandera si vous avez pris le temps de lire l’annonce.

Résumé de votre parcours

Avant de vous donner davantage d’informations sur le poste ou sur le candidat qu’ils recherchent, le recruteur voudra vous demander de résumer votre profil. La conversation ne dure que quelques minutes. Vous n’avez donc pas le temps de réciter votre CV. Il s’agit en effet ici, de résumer en quelques mots clés, votre parcours, vos compétences principales et de les lier au poste auquel vous postulez.

Si l’entretien concerne un poste de secrétaire auquel vous avez postulé, vous pouvez expliquer que vous êtes titulaire d’un BTS Assistante direction et avez acquis 3 années d’expérience professionnelle au sein d’un cabinet de recrutement, en qualité de secrétaire. L’entreprise souhaite recruter un individu expérimenté, et bien vous pensez correspondre à ce profil.

Connaissance de l’entreprise

Vous ne pouvez pas vous présenter à un entretien physique sans avoir un minimum de connaissances sur l’entreprise que vous souhaitez rejoindre.
Le recruteur vous interrogera certainement dessus. Aucune question piège : il s’agit d’un entretien téléphonique. Il peut vous poser des questions extrêmement simples, même. Ne pas parvenir à y répondre va vous mettre en position difficile.

Visitez donc le site de l’entreprise. Apprenez quelques informations afin de ne pas rester bouche bée lorsqu’on vous interroge. Un silence au téléphone, et vous créerez un doute dans l’esprit du recruteur.

Réussir l’appel

Avant de commencer l’entretien, isolez-vous ! En effet, ne répondez pas si vous vous trouvez dans la rue, au supermarché ou dans un endroit bruyant.


Quelques fois, le recruteur vous enverra un email pour fixer l’heure de l’entretien d’embauche téléphonique.

Vous aurez alors le temps de vous préparer :

  • allez dans un endroit calme
  • arrivez dix minutes avant le début de l’entretien et installez-vous lentement.
  • éloignez ou éteignez tous les éléments susceptibles de vous distraire : téléviseur, ordinateur, téléphones mobiles que vous n’utilisez pas pour l’appel… Vous devez être détendu, dans un endroit calme et paisible. Cela vous permettra de focaliser sur votre conversation avec le recruteur.

Prépare des documents pour vous aider

Si cela peut vous aider, préparez des petites fiches que vous pourrez de temps à autre consulter lors de l’entretien. Il ne s’agit pas de réciter quoi que ce soit mais de garder sous les yeux les éléments importants :

  • votre CV
  • la lettre de motivation que vous avez envoyée à l’entreprise
  • le descriptif du poste…Et tout ce que vous jugerez utile.

Souriez

L’attitude est importante au téléphone. Le sourire s’entendra donc adoptez une attitude positive. Parlez lentement. Articulez. Ne coupez pas la parole à votre interlocuteur, cela peut devenir irritant surtout lorsque les deux individus ne se voient pas.
Ne montrez pas que vous vous ennuyez.

Pratiquez l’écoute active. N’hésitez pas à rebondir sur ce que dit le recruteur, en montrant les concordances avec votre profil.

Soignez la conclusion

Il est important de soigner la fin de l’entretien téléphonique.

Regionjobs indique : “à la fin de la conversation, il est essentiel de remercier votre interlocuteur pour le temps qu’il vous a accordé. S’il ne propose pas d’entretien en face à face, demandez-lui comment l’entreprise compte procéder. “

En effet, montrez à l’entreprise que vous êtes intéressé et que vous serez ravi de pouvoir aller plus loin. Quelle est donc la prochaine étape ?

Le recruteur vous indiquera alors quand est-ce qu’il reviendra vers vous. Si cela s’est très bien déroulé, il peut vous inviter aussitôt à vous rendre dans leurs bureaux. Vous pourrez alors décider du jour et de l’heure du rendez-vous même au téléphone. Invitez le recruteur à vous adresser un email de confirmation afin d’avoir les éléments à l’écrit. Et n’oubliez pas de confirmer votre présence, en répondant à l’email.

Pour résumer vous devez retenir 5 informations essentielles pour bien réussir votre entretien :

1 – ne pas sous-estimer un entretien téléphonique ! L’objectif est de décrocher un entretien physique !

2 – Apprenez à convaincre en 10 minutes. En préparant votre entretien, concentrez vous sur les mots clés qui sont en relation avec votre parcours et le poste convoité, cela vous aidera à aller droit au but lors de l’entretien.

3 – Préparez vos réponses : sur le poste, l’entreprise, vos défauts et vos qualités, vos compétences etc ..

4 – Ne monopolisez pas la parole : soyez à l’écoute de votre interlocuteur, ne coupez pas la parole, ne laissez pas de blanc, mettez en place l’écoute active.

5 – Enfin, souriez ! N’oubliez pas le sourire s’entend au téléphone !

Bonne chance !

A lire aussi :