Fin des frais d'itinérance au sein de l’UE : ce qu’il faut savoir

Les consommateurs qui circulent dans l'UE seront libérés d’un poids dès cet été puisque les frais d’itinérance seront tout simplement supprimés !

Fin des frais d'itinérance au sein de l’UE : ce qu’il faut savoir
Dès le 15 juin 2017, les frais d’itinérance seront supprimés sous conditions

La fin des frais d’itinérance est un débat qui dure depuis plusieurs années. Mais la Commission européenne a pris ses responsabilités à la fin de l’année 2016 et d’ici cet été, les consommateurs pourront enfin voyager librement en Europe sans avoir à se ruiner en forfait téléphonique. Les opérateurs de téléphonie mobile par contre, auront de quoi être frustrés. Décryptage.

Enfin la fin des frais d’itinérance au sein de l’Union européenne !

 

Le roaming ne sera plus facturé pour les clients

À partir du 15 juin 2017, les clients pourront se servir de leurs forfaits sans surcoût au sein de l’Union européenne. Du moins en théorie, car certaines conditions devront tout de même être respectées. Il faut dire que depuis toujours, les frais d’itinérance peuvent atteindre des montants colossaux si on a le malheur d’abuser de son forfait téléphonique à l’étranger !

Concrètement, le Conseil de l’Union Européenne et le Parlement européen se sont positionnés en faveur d’une baisse progressive de la facturation de data. Entre mi-2017 et mi-2021, la consommation de données (messages textes, appels téléphoniques, etc.) passera de 7,7 € à 2,5 € par Go. En effet, les deux institutions se sont mis d’accord sur les plafonds des prix de gros de l’itinérance, une nouvelle qui fera plaisir à tous les propriétaires de smartphone.

Consommation de data : des prix dégressifs

On notera que les prix applicables concernant les frais d’itinérance seront dégressifs d’une année sur l’autre. Mais les écarts seront importants selon la consommation :

15 juin 2017 : 7,7 € par Go
1 janvier 2018 : 6 € par Go
1 janvier 2019 : 4,5 € par Go
1 janvier 2020 : 3,5 € par Go
1 janvier 2021 : 3 € par Go
1 janvier 2022 : 2,5 € par Go

Un accord qui n’est pas encore définitif

Rappelons que le projet n’est pas encore entré en vigueur. Avant la promulgation de la fin des frais d’itinérance, l’accord doit encore être approuvé par la commission qui représente les opérateurs de téléphonie mobile ainsi que les ministères nationaux. Néanmoins, les négociations sont en phase terminale et les chargés de la législation au Parlement Européen ont exprimé qu’ils respecteraient leurs engagements jusqu’au bout.

Si la fin des frais d’itinérance soulagera les voyageurs et consommateurs qui se déplacent d’un pays à un autre au sein de l’UE, les opérateurs devront eux continuer à payer la consommation de data à l’étranger. Il est fort probable que des abonnements « spécial itinérance » seront mis en place dans un avenir proche.

A lire aussi :

Continuer à lire