Nike lance un hijab conçu pour la pratique du sport

La marque américaine Nike va lancer un hijab conçu spécialement pour la pratique du sport. Zoom sur ce vêtement qui fait déjà beaucoup parler.

Nike lance un hijab conçu pour la pratique du sport
Nike lance son voile sportif : le Nike Pro Hijab

Un hijab pour le sport a été conçu par le géant de l’équipement sportif Nike. Alors que l’annonce de son lancement au printemps 2018 a été bien reçue par la plupart des athlètes professionnelles musulmanes, ce vêtement appelé Nike Pro Hijab suscite également certaines critiques. Explications.

Hijab pour le sport : une nouveauté qui fait beaucoup parler

 

Qu’est-ce qu’un hijab ?

Ce terme est utilisé en Occident pour parler du voile. Il est porté, en théorie, par les femmes musulmanes afin de couvrir leur tête. Le but du vêtement est de dissimuler, en général, les cheveux, les oreilles, le cou et de ne laisser que le visage apparaître.

 

En quoi consiste la version créée par Nike ?

Il s’agit tout simplement d’une version adaptée au sport. Élaboré avec un tissu élastique et léger, cet accessoire est destiné aux femmes qui souhaitent pratiquer une activité sportive tout en respectant leur religion et sans être gênée pendant l’effort par le vêtement.

nike-pro-hijab-zahra-lari

De nombreuses athlètes portant le voile se plaignaient du manque de confort et de la gêne occasionnée pendant les compétitions. En plus de craindre qu’il ne glisse, ces sportives avaient également très chaud. Ces éléments pouvant, en quelque sorte, affecter leur prestation, le Nike Pro Hijab a été étudié pour résoudre ces inconvénients.

Celui-ci, étant très léger, offre une circulation de l’air qui réduit la chaleur. Il a également été conçu pour s’adapter au visage, ce qui lui permet de bien rester en place, éviter de bouger ou de glisser pendant un effort physique. Afin d’apporter la meilleure réponse possible aux exigences et aux besoins de ces sportives, deux athlètes des Émirats Arabes Unis ont participé à la conception de ce produit : la patineuse Zahra Lari et l’haltérophile Amna Al Haddad.

 

Un vêtement controversé

Toute nouveauté peut susciter une polémique et c’est un peu ce qui se passe avec ce vêtement. Deux points de vue différents existent : ceux qui voient cela comme une évolution positive et ceux qui veulent boycotter la marque.

Des sportives concernées par ce produit comme Zahra Lari sont ravies de cette création. Selon elle, en plus de lui permettre d’exercer son sport en respectant ses croyances, c’est la preuve qu’une femme peut tout faire. De l’autre côté, les opposants à cette nouveauté affirment que la marque profite de cet objet qui banalise l’oppression des femmes.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de débat arrive. Cela s’était produit en 2016, lorsque l’équipementier Hummel avait lancé le premier maillot de foot avec hijab.

A lire aussi :