Comment immigrer en Australie ?

L’Australie est un vaste pays qui attire de plus en plus de monde. Voici les démarches à suivre pour tous ceux qui ont le projet d’immigrer.

Comment immigrer en Australie ?
Immigrer en Australie : démarches et coût de la vie

L’Australie est un grand pays avec de somptueux paysages, des villes attractives et une population multiculturelle. Surfer après le travail ? Partir en road-trip dans l’arrière-pays le week-end, cela peut devenir la routine de ceux qui souhaitent s’y installer. Voici quelques éléments afin d’immigrer dans de bonnes conditions.

Quels documents pour partir ?

Les visas temporaires

Ils permettent de rester sur place pendant un temps déterminé, nous en distinguons 3 :

  • Le visa vacances-travail :

Il concerne les personnes entre 18 et 30 ans. Le Working Holiday Visa (WHV) en anglais permet de voyager, d’étudier l’anglais, mais également de travailler en Australie. Il offre la possibilité de rester un an renouvelable et les démarches sont extrêmement simple à effectuer, elles se font en ligne, parfois seulement en quelques jours.

  • Le visa étudiant :

Il permet de décrocher une place dans un établissement scolaire à condition d’obtenir les financements nécessaires. Il permet de rester entre 2 et 4 ans dans le pays avec possibilité de poursuivre le séjour en fin de cursus grâce au Temporary Graduate Visa (Subclass 485).

  • Le visa de travail temporaire (Visa 457) :

Le Temporary Work Visa en anglais est sponsorisé par une entreprise et permet de travailler jusqu’à 4 ans sur place tout en emmenant sa famille avec soi. L’employeur doit obtenir le statut de sponsor et nominer le salarié pour un poste ne pouvant être occupé par un résident australien.

De son côté, le salarié doit répondre à quelques critères comme occuper un métier qui figure sur la Consolidated Sponsored Occupation List (CSOL), avoir un certain niveau d’anglais (recevoir une note de 5 au IELTS ou de B à l’Occupational English Test (OET) et souscrire à une assurance santé. Au bout de 2 ans d’emploi pour un employeur australien, ce visa offre la possibilité d’obtenir un visa permanent.

Les visas permanents

  • Le visa indépendant ou visa 189 :

La procédure pour l’obtenir est la suivante :

  • Soumettre une « expression of interest » via le système SkillSelect
  • Recevoir une invitation de la part du Département de l’Immigration
  • Rassembler les documents justificatifs et faire sa demande dans les 60 jours suivants.

Les critères retenus sont l’âge (moins de 50 ans), un niveau d’anglais courant, l’expérience, les compétences requises pour un métier figurant sur la Skilled Occupation List (SOL) et l’obtention de 60 points au test d’éligibilité.

  • Le visa de nomination ou visa 190 :

Les principes et démarches sont les mêmes que pour le visa 189, la différence est qu’il faut une nomination d’un état ou d’un territoire australien afin de postuler et travailler au minimum pendant 2 ans dans l’état ou le territoire qui sponsorise.

S’installer en famille en Australie

Immigrer en Australie avec sa famille est le rêve de nombreux individus. Sachez qu’il s’agit là d’un processus complexe. En effet, il vous faudra prouver par exemple que vos ressources sont suffisamment importantes pour vous installer dans le pays avec votre famille. En outre les enfants en bas âge doivent être scolarisés et cela représente également un budget en Australie. Voici plus de détails.

Immigrer en Australie avec sa famille : les documents à fournir

Afin d’émigrer en Australie en famille, il vous faudra ajouter à votre demande de visa les documents suivants, traduits en anglais par un traducteur officiel :

Les certificats de naissance des enfants

  • Le certificat de mariage
  • Les statuts de famille
  • Les copies de tous les passeports (certifié par la municipalité)

Il vous faudra également :

  • disposer de suffisamment de fonds pour vous installer dans le pays
  • être parrainé par un employeur australien

Comment trouver un travail en Australie sans visa, donc ?

Trouver un emploi afin d’obtenir un visa de travail est une tâche complexe mais pas impossible. Les options suivantes s’offrent à vous :

  • Vous faire muter
    C’est alors votre employeur qui se charge de votre visa.
  • Votre profession est demandée en Australie

Il s’agit de profils très spécifiques. Les entreprises accepteront alors de vous recruter par distance et d’organiser un entretien Skype.
Selon les spécialistes, les employeurs préfèrent faire des démarches pour des visas temporaires. À vous de prouver que vous êtes bon pour qu’on vous garde et qu’on vous propose un contrat permanent.

Regardant les emplois les plus demandés, vous trouverez plus d’informations sur le site du gouvernement australien (en anglais).

Coût de la vie en Australie

Si le pays attire par ses opportunités d’emploi, il faut savoir que le coût de la vie est relativement élevé. Bien évidemment, cela dépend de la région et la ville où on élit domicile, mais en règle générale, afin d’assumer un logement, les diverses assurances, payer les transports, se nourrir ou encore sortir, il est préférable d’occuper un poste qui assure un revenu minimum et régulier.

Où se renseigner ?

Afin de bien préparer son départ, quelques sites donnent de précieux conseils et méritent d’être consultés

 

A lire aussi :