Joon : la nouvelle compagnie low-cost d'Air France

Air France a lancé JOON, sa nouvelle compagnie low-cost qui vise une clientèle jeune et qui proposera des vols moyens et longs courriers. Présentation.

Joon : la nouvelle compagnie low-cost d'Air France
Air France lance une compagnie destinée aux jeunes

En cette fin d’année, Air France a lancé Joon, sa compagnie à bas coûts. Cette nouvelle compagnie sera un levier pour Air France et va être un appui du plan stratégique Trust Together de la compagnie française. Ses vols seront présentés à coûts réduits par rapport à la compagnie mère, permettant ainsi l’ouverture de routes concurrentielles sur le marché.

Joon : une nouvelle compagnie low-cost

Il y a 10 mois, après avoir signé un accord avec les pilotes, Air France a pris la décision de démarrer une compagnie à bas coûts, nommée Joon. Le but est de concurrencer les compagnies low cost qui sont fortement présentes sur certaines lignes. Ainsi, Joon sera lancé à partir de décembre prochain pour quatre premières destinations en Europe qui sont accessibles à la vente : Barcelone, Porto, Berlin et Lisbonne. Les avions de Joon seront de couleur bleu électrique similaire du pantone 2736 c.

Les avions seront dotés de 178 sièges comme ceux de la compagnie mère. Ce qui veut dire qu’il n’y aura pas des sièges supplémentaires comme on a l’habitude de voir avec les low cost. Concernant la tarification pour les vols moyen-courrier, on remarque qu’elle suivra le système habituel d’Air France.

Toutefois, la différence se fera sentir en long courrier, puisqu’en mars prochain, Joon ouvrira ses deux premières lignes vers Fortaleza au Brésil et Mahé aux Seychelles avec des montants allant jusqu’à 299 euros en aller simple. Concernant ces deux nouvelles destinations, les clients auront la possibilité de choisir le voyage avec ou sans bagage, ce qui n’est pas disponible sur les lignes long-courriers d’Air France.

Enfin, il y aura les trois classes qui seront conservées à bord: business, Premium et économique. D’ici trois ans, la petite soeurette d’Air France devrait opérer 28 avions et viser plusieurs dizaines de destinations.

Le Brésil et les Seychelles prévu pour l’été 2018

En été 2018, les avions A340 vont assurer deux nouvelles liaisons: Fortaleza au Brésil (2 fois par semaine) et Mahé aux Seychelles (3 fois par semaine). Les estimations de prix en classe éco: 249 euros pour un aller simple vers la destination Fortaleza – où la compagnie Brésilienne GOL a installé un hub pour aller à d’autres villes dans le pays – et 299 euros pour Mahé. Trois autres liaisons seront transférées d’Air France à Joon.

La nouvelle compagnie a une double mission: reprendre des lignes déficitaires en décroissant les frais d’exploitation – de 15 à 20% en comparaison avec Air France – et aider le laboratoire d’innovations. Dans les avions, les voyageurs auront la possibilité de se connecter avec leurs appareils mobiles sur le portail de divertissement (séries, documentaires, vidéos…) et commander un repas bio.

Des nouveautés au niveau des services sur Joon

Joon a établie un ensemble de partenariats. Avec TravelCar, les voyageurs auront la possibilité de laisser leurs voitures à CDG. Ces dernières peuvent être louées pendant leurs absences et ainsi engendrer des revenus à leurs propriétaires. Avec Airbnb experience, il y aura la possibilité de découvrir un lieu, une activité, une excursion. Par exemple, à Paris, il y aura des visites de la Capitale avec Le BHV Marais. Tous ces partenariats vont engendrer des revenus des plus à la compagnie.

Joon s’enregistre dans la stratégie du plan Trust Together, confirme Franck Terner, le directeur général d’Air France. Ce n’est qu’une partie du plan qui a comme but d’augmenter les résultats économiques pour régler la croissance de la compagnie.

Pour garantir le lancement de la compagnie, 140 hôtesses et stewards ont été recrutés et formés. À terme, Joon en engagera 1 000 pour voler sur ses 28 avions. En contrepartie, ce sont les pilotes d’Air France partants, qui seront «mis à disposition» de la filiale.

A lire aussi :