Comment rédiger sa lettre de départ à la retraite ?

La lettre de départ à la retraite doit comporter plusieurs mentions obligatoires.

Comment rédiger sa lettre de départ à la retraite ?
La lettre de départ à la retraite est un passage obligatoire.

Votre retraite approche et vous souhaitez informer officiellement votre employeur. Même si, bien souvent, ce sujet est discuté en amont de manière informelle, il convient de rédiger une lettre officielle, envoyée avec accusé de réception à la direction de votre entreprise. Ce document officiel sera inséré dans votre dossier et sera utile pour les futures démarches et en cas de litige.
Voici comment rédiger votre lettre de départ à la retraite.

Quand envoyer une lettre de départ à la retraite ?

Une lettre de départ à la retraite doit être envoyée en respectant les délais de préavis prévus en cas de licenciement, à savoir :

  • Un mois avant si vous avez entre 6 mois et un an d’ancienneté dans l’entreprise
  • Deux mois avant si vous avez plus de deux ans d’ancienneté dans l’entreprise

Veillez à envoyer votre lettre en recommandé avec accusé de réception : en cas de litige, cette preuve d’envoi peut être très importante pour la suite de votre dossier.

Existe-t-il des mentions légales à insérer ?

Le Code du Travail reste flou sur la lettre de départ à la retraite. Il ne mentionne rien de particulier. Cependant, il convient de vérifier votre convention collective et surtout votre contrat de travail.

Ces deux documents peuvent comporter des clauses particulières concernant cette étape dans votre vie professionnelle dans l’entreprise (notamment de délai d’envoi de la lettre).

Quelles informations mentionner dans une lettre de départ à la retraite ?

  • Votre identité : Si vous êtes dans une petite entreprise, les contraintes sont minimales. En revanche, si vous êtes dans une grande entreprise, il convient d’être plus détaillé. Concernant votre identification, outre votre nom complet et votre adresse, précisez l’intitulé exact de votre fonction ainsi que, le cas échéant, votre numéro de badge ou de carte d’identification propre à l’entreprise.

 

  • Le lieu, la date de rédaction de la lettre

 

  • Mentionnez la durée de votre préavis (à vérifier s’il n’existe pas de cas particulier dans votre branche ou votre entreprise) et la date de fin de contrat.

 

  • Demandez dans la lettre que soient préparés les documents de fin de contrat : en effet, comme lorsqu’un contrat à durée déterminée ou indéterminée prend fin, l’employeur (ou son représentant, comme une personne du service des Ressources Humaines) est tenu de vous remettre un certain nombre de documents utiles lorsque vous voudrez faire valoir vos droits.

Bonne retraite !

A lire aussi :

Continuer à lire