ALD : la liste des maladies prises en charge à 100%

La Sécurité Sociale, peut parfois rembourser la totalité des frais de santé du contribuable, ce qui revient à se questionner sur la liste des maladies prises en charge à 100%.

ALD : la liste des maladies prises en charge à 100%
Quelle est la liste des maladies prises en charge à 100% ? Existe-t-elle ?

En fonction des cas, la Sécurité sociale peut assurer la prise en charge de la totalité des dépenses du contribuable en matière de santé. Pour bénéficier d’un remboursement intégral, il faut généralement s’adresser à la CPAM de votre région. Reste à savoir quelle est la liste des maladies prises en charge à 100%.
 

Pourquoi et comment être remboursé à 100% ?

En France, une personne malade peut être remboursée à 100% sur ses frais de santé. Pour bénéficier de cette aide, c'est le médecin traitant qui remplit le protocole de soin pour une prise en charge à 100%.

Avec l'accord du patient, il envoie ensuite le document à la Caisse d'Assurance Maladie. 

La gravité de la maladie, la nécessité d’avoir recours à des soins fréquents et onéreux et la situation financière de la personne malade peuvent entraîner un remboursement de l’intégralité des frais de santé.
 


Les ALD, ou la liste des maladies nécessitant un traitement coûteux

Il existe une liste des maladies prises en charge à 100%. On parle d’ALD, ou d’affections longue durée. Elles se distinguent de par leur dangerosité, leur caractère chronique et le traitement lourd qu’elles nécessitent. Parmi les ALD justifiant des soins thérapeutiques particulièrement coûteux, on trouve divers types de cancers, le diabète, les maladies VIH mais aussi Alzheimer et Parkinson.
 


La liste des maladies prises en charge à 100%

Sans transition, voici la liste des maladies prises en charge à 100%. Si vous souffrez de l’une de ces affections, cela signifie que vous êtes éligible au remboursement intégral de vos frais de santé :
 
  • Accidents vasculaires cérébraux invalidants,
  • Insuffisances médullaires et cytopénies récurrentes,
  • Artériopathies récurrentes avec manifestations ischémiques,
  • Bilharzioses compliquées,
  • Insuffisances cardiaques graves, troubles du rythme complexes,
  • Cardiopathies valvulaires aiguës, cardiopathies congénitales graves,
  • Déficits immunitaires primitifs graves nécessitant un traitement prolongé,
  • Infections par le virus de l'immuno-déficience humaine (VIH),
  • Maladies chroniques actives du foie et cirrhoses,
  • Diabètes de type 1 et 2,
  • Affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsies aiguës,
  • Hémoglobinopathies, hémolyses, récurrentes constitutionnelles et acquises sévères,
  • Hémophilies et affections constitutionnelles de l'hémostase graves,
  • Maladies coronaires, Insuffisances respiratoires chroniques aiguës,
  • Maladies de Parkinson,
  • Maladies d'Alzheimer
  • Maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé,
  • Mucoviscidoses,
  • Néphropathies chroniques graves et syndromes néphrotiques primitifs,
  • Vascularites, lupus érythémateux systémiques, sclérodermies systémiques,
  • Paraplégies,
  • Polyarthrites rhumatoïdes évolutives,
  • Affections psychiatriques de longue durée,
  • Rectocolites hémorragiques et maladies de Crohn évolutives,
  • Scléroses en plaques,
  • Scolioses idiopathiques structurales évolutives jusqu'à maturation rachidienne,
  • Spondylarthrites graves,
  • Suites de transplantation d’organe,
  • Tumeurs malignes, affections malignes du tissu lymphatique ou hématopoïétique,
  • Tuberculoses actives, lèpres,
  • Tumeurs malignes, affections malignes du tissu lymphatique ou hématopoïétique.
A lire aussi

Continuer à lire