Minimalisme : qu'est-ce que c'est ? Comment le devenir ?

Vous souhaitez réduire votre consommation au quotidien. Voici quelques clés pour devenir minimaliste et ainsi faire le tri dans vos affaires et votre vie.

Minimalisme : qu'est-ce que c'est ? Comment le devenir ?
Comment devenir minimaliste ?

Le minimalisme est un style de vie de plus en plus populaire, qui inspire à une vie plus simple et plus sereine. Un seul mot d’ordre : vivre Mieux avec Moins ! Définition, avantages, étapes… voici ce qu’il faut savoir sur le phénomène du minimalisme.

Qu’est-ce que le minimalisme ?

Le minimalisme est un phénomène très en vogue actuellement qui cherche à s’émanciper des excès de la société de consommation. C’est une philosophie de vie basée sur le désencombrer de son intérieur et de son quotidien en réduisant considérablement sa consommation matérielle.

Le minimalisme n’a pas de règles de fonctionnement précises et il peut s’adapter à de nombreuses situations et domaines. En effet, c’est un état d’esprit qui ne s’arrête pas uniquement aux problématiques de rangement et de désencombrement matériel. Il s’applique également à des domaines tel que : l’alimentation, les relations sociales, l’information, le numérique, etc.

Certains verront, par exemple, le minimalisme comme la réduction du nombre d’objets ou de meubles dans leur maison pour faire des économies d’argent et d’autres comme l’envie d’adopter également une vie plus simple et privilégier les expériences plutôt que les biens matériels.

Les avantages du minimalisme

Le minimalisme repose sur le partage, les relations humaines et les choses simples de la vie. Fini, l’accumulation d’objets, le bonheur n’est plus dans la possession matérielle. Voici les principaux avantages du minimaliste :

  • Réaliser des économies financières

Il s’agit de l’avantage numéro UN. En effet, l’objectif du minimalisme est de limiter les dépenses superficielles et d’acheter uniquement ce dont on a vraiment besoin. Ce mode de vie permet donc de faire rapidement des économies et de mettre de l’argent de côté pour des projets personnels et non plus pour acheter le dernier objet ou appareil à la mode,

  • Acheter moins, mais de meilleurs qualité

Nos achats ponctuels se portent vers des biens de meilleure qualité qui dureront davantage dans le temps,

  • Impact sur l’environnement

En adoptant cette philosophie de vie, on évite le gaspillage et on consomme uniquement ce dont on a vraiment besoin,

  • Soulager son esprit

Le minimalisme permet d’être plus serein, plus organisé et plus efficace,

  • Se concentrer sur les choses essentielles de la vie.

Les étapes pour devenir minimaliste

On ne devient pas minimaliste du jour au lendemain voici le cheminement pour adopter un style de vie minimaliste.

1. Faire un état des lieux de sa vie actuelle et s’informer

Après s’être renseigné sur le mouvement minimaliste, vous devez vous questionner sur vos motivations à adopter ce mode de vie. Puis il faut réaliser un état des lieux de sa vie en se posant les bonnes questions comme par exemple : Qu’est-ce qui est vraiment utile dans mon intérieur ? Ai-je besoin de tous ces vêtements ? Qu’est-ce qui me rend vraiment heureux et pourquoi ? Quel est mon rapport aux objets ? A quoi me servent tous ces objets électroniques ? Ai-je vraiment besoin de ce nouveau sac ou de cette nouvelle télé ?

2. Désencombrer sa maison

Suite à cette première étape, vient le moment de désencombrer sa maison en se séparant des biens et des objets en trop. Cette étape, n’est pas facile à cause, de l’attachement sentimental pour certains objets. Prenez votre temps !

3. Vider son dressing

Ensuite, vous pouvez vous attaquer à votre dressing. Gardez uniquement les affaires essentielles ! Nous avons tendance à garder dans notre armoire des vêtements trop petits, jamais portés ou des vêtements gardé au cas où. Prenez le temps d’alléger votre dressing et gardez uniquement l’essentiel pour chaque saison (environ 50 pièces).

4. Adopter de nouvelles habitudes au quotidien

Une fois ce grand ménage réalisé, il faut adopter de nouvelles habitudes de consommation afin de ne pas rechuter dans la surconsommation.

Plusieurs habitudes et gestes peuvent être adoptés quotidiennement :

  • Diminuer la fréquentation des centres commerciaux afin d’éviter la tentation ;
  • Emprunter ou louer un objet quand on peut ;
  • Donner ou vendre les objets superflus de notre intérieur ;
  • Mettre un “Stop Pub” sur la boîte aux lettres ;
  • Réparer avant de jeter.

A lire aussi :