Modes de garde : les différentes aides disponibles

Modes de garde : connaître les différentes aides financières selon le CMG afin de préparer son budget et l’accueil d’un nouvel enfant.

Modes de garde : les différentes aides disponibles
CMG, crédit d'impôt

Des aides publiques existent pour soutenir les familles qui viennent d’avoir un enfant et qui ont besoin de le faire garder. Voici ce qu’il faut savoir sur le complément de libre choix du mode de garde proposé par la CAF mais aussi sur les autres aides disponibles concernant les modes de garde.

Modes de garde : les aides de la Caf

La CAF propose aux parents de choisir librement le mode de garde de leur enfant de moins de 6 ans, et verse un aide financière appelée « complément du libre choix du mode de garde » (CMG).

L’objectif du CMG est de contribuer aux dépenses générées par la garde de l’enfant en bas âge. Cette prestation financière s’inscrit dans le cadre de la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant), dispositif général d’aide proposé par la CAF

Le calcul de l’aide

Le montant de l’aide financière du CMG varie selon les modalités de garde choisies par les parents, mais également des ressources du ménage, du nombre d’enfants à charge et de l’âge de ceux-ci.

Ainsi par exemple, un couple avec 1 enfant de moins de 3 ans, dont les ressources annuelles de référence s’élèvent à 32 000 euros, pourra percevoir une aide de 291, 82 euros.

S’ils recourent à une assistante maternelle rémunérée à hauteur de 600 euros par mois, cette aide leur permettra d’arriver à un coût final de garde de 308,18 euros.

L’ensemble des montants attribués est présenté sur le site du service public en fonction de la situation et des revenus du foyer.

A savoir : l’aide CMG peut être majorée en cas de passage à temps partiel, de garde mobilisée sur des horaires spécifiques ou de parent en situation de handicap.

Les modalités de versement de l’aide

L’aide sera directement versée au(x) parent(s) dès le mois de la demande dans les situations suivantes :

En cas de prise en charge de l’enfant par une crèche familiale, une crèche collective ou une crèche parentale, l’aide financière CMG de la CAF sera directement perçue par la structure concernée et le tarif facturé aux parents sera minoré d’autant.

Demander l’aide CMG

La demande d’aide financière doit être réalisée directement auprès de la CAF. Elle peut être effectuée en ligne, sur le site de la CAF, depuis l’espace personnel allocataires.

Un simulateur est accessible pour calculer le montant prévisionnel de l’aide pouvant être attribuée.

Les soutiens financiers complémentaires

D’autres aides financières sont mobilisables par les parents qui recourent à des dispositifs de garde pour leurs enfants.

Crédit d’impôt

Les parents bénéficient d’un crédit d’impôt en fonction des dépenses engagées.

À savoir : le crédit d’impôt sera calculé en tenant compte des dépenses effectives desquelles seront soustraites les aides de la CAF attribués au titre de la garde. Il correspond à 50% des dépenses retenues et ne pourra excéder 1 150 €.

Des aides spécifiques

Des aides financières ciblées peuvent également permettre aux parents d’avoir davantage de souplesse budgétaire. Ce sera le cas notamment de certaines aides octroyées par les communes, par l’employeur d’un des parents (exemple : CESU financé par l’employeur ou le comité d’entreprise, etc).

Il est recommandé de bien de renseigner pour pouvoir choisir les modalités de garde les plus adaptées au budget.

A lire aussi :

Continuer à lire