Les différentes façons d'’obtenir (ou pas) un prêt sans salaire

Peut-on vraiment obtenir un prêt sans salaire ? Voici quelques éléments de réponses…

Les différentes façons d'’obtenir (ou pas)  un prêt sans salaire
Obtenir un prêt sans salaire, c'est possible ?

La loi oblige le prêteur à réaliser quelques vérifications de solvabilité. Et les revenus en font parties. Alors comment faire pour décrocher un prêt sans salaire ?
 

Le recours à un organisme de crédit en ligne

Les offres de prêt en 48 voire 24 heures chrono pullulent sur la toile. De quoi faire rêver bon nombre de consommateurs. Mais à y regarder de plus près… Il ne s’agit là que d’une réponse de principe suite à la simulation en ligne d’un emprunt. Dans la réalité, ces organismes financiers ne prêtent pas au premier venu. Sinon, cela ferait bien longtemps qu’il n’aurait plus pignon sur rue (ou plutôt devrait-on dire sur toile).

Là aussi, il faudra se résoudre au sacro-saint envoi de justificatifs parmi lesquels figureront les copies des derniers bulletins de salaires. De surcroît, il ne faut pas compter recevoir les fonds rapidement puisque le virement n’a lieu qu’à l’issue du délai de rétractation de 14 jours. Un prêt immobilier ou un crédit à la consommation n’est pas possible sans salaire ni sans revenus déclarés.

Fournir des documents falsifiés

Fraudeurs avertis ou consommateurs désespérés, certains ne sont pas dépourvus d’idées lorsqu’il s’agit d’obtenir de l’argent… Allant jusqu’à se mettre hors la loi. Et cela est sans doute beaucoup plus facile et tentant sur le net. Alors avec quel mode opératoire ? En produisant de faux documents, en l’occurrence ici, de faux bulletins de salaires. Il se peut alors que l’usage de faux passe inaperçue auprès de l’organisme financier. Mais, est-ce que le prêt en vaut vraiment la chandelle ? L’ « usage de faux matériel » est passible de 45 000 euros d’amendes et de trois ans d’emprisonnement. A proscrire absolument !

Contracter un prêt spécifique

Prêt d’accession sociale (PAS), prêt à taux zéro, … Certains crédits immobiliers sont moins contraignants et donc ouverts à plus de personnes. Singulièrement, ceux dont les revenus ne dépassent pas un certain montant. PAS ou PTZ, un célibataire ne doit pas dépasser 36 000 euros de revenus de l’avant dernière année avant la signature du crédit. Il faut donc montrer patte blanche.

Vous pensez peut être obtenir un prêt hypothécaire en disposant simplement d’un bien immobilier. Ce ne sera finalement pas si simple puisque, là aussi, il faudra non seulement produire un acte de propriété et les copies des derniers bulletins de salaires, … ou autres justificatifs de revenus.
 

L’unique moyen d’obtenir un prêt sans salaire

Obtenir un prêt sans salaire, oui mais pas sans revenus. Les prêts immobiliers ou à la consommation ne sont pas uniquement réservés aux salariés. Ce serait totalement ubuesque. Ainsi, les personnes ayant une activité indépendante ou pensionnées, peuvent contracter un emprunt. Il leur sera alors demandé de justifier de leurs revenus via un avis d’imposition, un compte de résultat ou bilan, etc.

À lire aussi :

Continuer à lire