Ouvrir un compte bancaire pour mineurs : c’est possible ?

Oui, ouvrir un compte bancaire pour mineurs est possible. Si cela comporte certains avantages, il ne faut pas omettre les limites.

Ouvrir un compte bancaire pour mineurs : c’est possible ?
Ouvrir un compte bancaire pour mineurs : pas sans limites

Il suffit de s’attarder un instant sur les offres des établissements bancaires pour s’apercevoir que les mineurs sont aussi une clientèle ciblée. Mais, s’il est facile d’ouvrir un compte bancaire pour mineurs, ils sont contraints à certaines limites.

Quand ouvrir un compte bancaire pour un mineur


Compte bancaire en ligne ? Si vous souhaitez comparer les différents comptes bancaires en ligne, c'est par ici.

A partir de quel âge ouvrir un compte bancaire ?

Tout comme un adulte, un mineur peut se faire ouvrir un compte bancaire dès le plus jeune âge. Les parents peuvent ainsi décider d’ouvrir un livret jeune puisqu’il n’est pas nécessaire pour la banque d’avoir l’accord de l’enfant. Un enfant ne dispose pas des mêmes droits sur un compte bancaire.

A partir 12 ans

A noter que le livret n’est réellement disponible qu’au 12ième anniversaire. C’est à cet âge qu’un enfant peut ouvrir un livret à son initiative mais toujours avec l’accord des parents. Il pourra dès lors effectuer des versements et des retraits. Cette dernière opération nécessite la signature des parents qui peuvent mettre en place un plafonnement.

Dès 16 ans

A partir de 16 ans, l’enfant acquiert plus de liberté. Du moins en apparence car l’autorisation des parents est toujours requise auprès de la banque. Avec leur aval, il peut ainsi ouvrir un compte bancaire et même disposer de moyens de paiements tels que la carte bancaire ou le chéquier. Il peut alors utiliser librement le solde de son compte à vue. Et cela est aussi valable pour les sommes figurant sur le livret jeune et le livret A. Toutefois, les parents peuvent s’y opposer ou mettre en place des plafonds.

Les parents seuls responsables ?

Très jeunes ou pas, les enfants demeurent sous la responsabilité de leurs parents. Et cela est valable pour les comptes bancaires. Par conséquent, si le mineur de plus de 16 ans venait à dépasser son solde, les parents sont seuls responsables. Ils peuvent aussi utiliser le compte de leurs enfants sous réserve que l’argent soit destiné à couvrir les charges relevant de l’éducation, des charges,... des enfants.

En résumé, pour ouvrir un compte bancaire à un mineur...

Nul ne contestera que permettre à un enfant de se familiariser dès que possible avec le B.a.-ba du monde bancaire est une bonne chose en soi. Tout en sachant qu’il n’y aucun risque puisque le compte bancaire peut être plafonné et les cartes sont à autorisation systématique. Une limite pour les jeunes mais aussi un gage de sécurité tout en apprenant à devenir autonome avec son argent. Pour déroger à cette règle, le mineur âgé de 16 ans peut demander son émancipation en justice. Mais là encore, c’est à la demande d’au moins un des parents auprès du juge des tutelles.


A lire aussi :