Quels sont les pays les plus dangereux où conduire ?

L’insécurité routière cause de nombreux décès partout dans le monde. On a dressé pour vous le classement des pays où conduire est le plus dangereux.

Quels sont les pays les plus dangereux où conduire ?
Zoom sur les pays où l’insécurité routière est la plus importante

Les pays les plus dangereux où conduire… En France et dans le reste du monde, les accidents de la route se poursuivent et causent de plus en plus de pertes aussi bien humaines que matérielles. Cependant, en matière d’insécurité routière, des disparités importantes existent entre les pays. Dans les lignes qui suivent, nous vous disons tout sur les pays où conduire peut s’avérer particulièrement dangereux.

Quels sont les pays où conduire est le plus dangereux ?

En matière d’insécurité routière, on peut aujourd’hui dresser un constat sans équivoque : plus un pays est développé, moins son taux de mortalité routière est important. En effet, ce sont dans les pays du tiers-monde et ceux en voie de développement que l’on compte le plus grand nombre d’accidents mortels et de sinistrés. Comme en témoignent les résultats d’une enquête publiée par l’OMS en 2009, sur pas moins de 178 pays, ce sont les plus pauvres qui font face aux plus hauts taux de mortalité routière. Pire encore, plus de 90 % des cas de décès liés aux accidents de la route surviennent dans les pays à faible revenu, ou intermédiaire.

A savoir : selon l’OMS, si d’ici à 2030 aucune mesure radicale n’est adoptée en matière de sécurité routière, les accidents de la circulation deviendront la cinquième cause de mortalité au niveau mondial. Avec près de 2,5 millions de personnes trouvant chaque année la mort sur la route, les accidents routiers ne représentent pour le moment que la neuvième cause de mortalité à l’échelle planétaire.

Insécurité routière en 2018 : quel constat peut-on faire ?

Les pays riches et industrialisés ont fait de l’insécurité routière une priorité. Aussi, le nombre de victimes de la route a sensiblement diminué dans la majorité de ces pays. Au total, les pays riches n’enregistrent que 8,5 % du total des décès mortels dans le monde, sans compter que ces mêmes pays possèdent à eux seuls plus de la moitié du parc automobile international (52 %).

On explique ce recul du nombre d’accidents de la route dans les pays riches par cinq raisons : premièrement, l’apport des nouvelles technologies fait que les véhicules sont dotés de dispositifs de sécurité toujours plus aboutis. Ensuite, la modernisation du parc automobile limite le nombre d’accidents. Troisième élément, l’efficience des soins pré-hospitaliers offerts aux victimes de la route. Les deux derniers éléments sont l’application de mesures de répression à l’encontre des responsables de décès sur la route mais aussi l’amélioration des infrastructures routières au sens large du terme.

L’insécurité routière mondiale en quelques chiffres :

  • L’insécurité routière est la principale cause de décès chez les 15-29 ans ;
  • Les accidents de la route provoquent 1,3 millions de morts chaque année ;
  • Les accidents de la route provoquent 518 milliards de dollars de pertes matérielles chaque année ;
  • Parmi les tués, 46 % d’entre eux sont des piétons, des cyclistes ou des motocyclistes ;
  • En Afrique, l’insécurité routière est la deuxième cause de mortalité derrière le paludisme.

Pays les plus dangereux où conduire : la France vs. le reste du monde

Contrairement aux apparences, la France fait figure d’exemple dans le monde. En effet, entre 2001 et 2008, l’Hexagone a su réduire son nombre de morts sur la route de moitié. En 2015, le taux de mortalité lié aux accidents de la route en France était de 5,18 % (3 268 décès rapportés sur 100 000 habitants).

Le pays où conduire s’avère le plus dangereux est la Lybie. Son taux de mortalité dû aux accidents de la route dépasse 40 % et 4 398 décès ont été rapportés sur 100 000 habitants, en sachant que la population de ce pays est dix fois moins importante qu’en France. Autre exemple : aux États-Unis, en 2015, 37 719 personnes sont mortes sur la route, soit un taux de mortalité de tout de même 11,4 %.

L’insécurité routière en Afrique

Dans bien des pays d’Afrique, le taux de mortalité routière dépasse 30 % sur 100 000 habitants. D’après l’OMS, en Afrique, 22 personnes succombent à un accident de la route toutes les heures. La Commission Économique pour l’Afrique au sein des Nations Unies a classé les accidents de la route sur le continent africain comme étant la deuxième cause de décès après le paludisme, notamment en ce qui concerne les 15-44 ans.

  • Érythrée : taux de mortalité de 48,4 % ;
  • Égypte : taux de mortalité de 41,6 % ;
  • Niger : taux de mortalité de 37,7 % ;
  • Angola : taux de mortalité de 37,7 % ;
  • Soudan : taux de mortalité de 34,7 %.

L’insécurité routière au Maghreb et dans les pays arabes

L’Algérie est le pays du Maghreb le plus dangereux en matière d’insécurité routière. Chaque jour en Algérie, au moins 12 personnes sont tuées sur la route tandis que 178 autres se blessent. Ailleurs au Maghreb, le constat est peu reluisant. Le Maroc a subi une hausse de près de 18 % de son nombre d’accidents sur la route en 2015 par rapport à 2009. En Arabie Saoudite, 6 000 décès sont comptabilisés chaque année, soit une moyenne de 29 décès pour 100 000 habitants.

  • Lybie : taux de mortalité de 40,5 % ;
  • Émirats Arabes Unis : taux de mortalité de 37,1 % ;
  • Mauritanie : taux de mortalité de 35,5 %
  • Jordanie : taux de mortalité de 34,2 % ;
  • Syrie : taux de mortalité de 32,9 %.

L’insécurité routière en Asie

La région asiatique accumule plus de la moitié des décès dans le monde, c’est-à-dire plus de 710 000 décès par an. Dans ces pays les plus dangereux où conduire, ce sont les piétons, les cyclistes et les propriétaires de deux ou trois roues qui sont les plus vulnérables. Le pays d’Asie où les routes sont les plus dangereuses, c’est la Thaïlande, suivie de l’Iran et du Vietnam.

  • Thaïlande : taux de mortalité de 38,1 % ;
  • Iran : taux de mortalité de 34,1 % ;
  • Malaisie : taux de mortalité de 25 % ;
  • Vietnam : taux de mortalité de 24,7 % ;
  • Chine : taux de mortalité de 20,5 %.

A savoir : les pays de l’UE les plus dangereux en matière d’accidents de la route sont la Grèce et la Croatie, avec un taux de mortalité respectif de 10,91 % en 2015.

A lire aussi :