Comment obtenir un permis de végétaliser ?

Plusieurs grandes villes de France souhaitent rendre leurs rues plus vertes. Les citoyens peuvent déjà y prendre part grâce au permis de végétaliser.

Comment obtenir un permis de végétaliser ?
Un permis pour jardiner en ville

Le permis de végétaliser est un dispositif qui permet d’encadrer les différentes initiatives visant à donner plus de place à la nature dans les métropoles. Ainsi, les habitants des quartiers sont autorisés à jardiner dans l’espace public.

 

Permis de végétaliser : explications

 

Comment l’obtenir ?

La démarche est assez simple :

  • Il suffit de contacter la mairie de son domicile afin de savoir si elle a instauré des mesures de végétalisation des espaces publics et la création d’un permis,
  • Si c’est le cas, il faut leur faire part de son projet en leur remettant un formulaire disponible sur leur site internet ou directement sur place,
  • Les demandes sont analysées par l’administration et si c’est faisable, le permis est délivré.

Dans le cas de la capitale où la création de ce document, en juin 2015 a été davantage mise en avant, il suffit de se rendre sur la page créée par la mairie de Paris. De plus, il sera possible aux Parisiens de demander, s’ils le souhaitent, un kit de plantation comprenant de la terre et des graines. Le permis sera ensuite délivré au bout d’un mois environ.

 

Pendant combien de temps ?

En ce qui concerne la durée de validité, elle varie selon la ville. Par exemple, à Paris et à Marseille, le permis est valable 3 ans. En général, ils sont renouvelables tacitement, mais il existe tout de même une période limite qu’il faudra vérifier auprès de la mairie.

 

Qui peut demander ce permis ?

Tout habitant d’une ville peut faire sa demande de permis si sa mairie propose cette initiative. Les associations ou autres personnes morales peuvent en faire de même.

Les possesseurs de permis s’engagent à entretenir ce qui est planté. Entre autres : tailler, arroser ou désherber.

 

Où planter ?

Cette autorisation ne concerne que les espaces publics, c’est-à-dire tout simplement la voie publique que ce soit une zone proche du domicile ou à côté du lieu de travail du titulaire du permis. En théorie, le document indique quelle partie lui est attribuée.

Les espaces déjà verts comme les jardins ou les parcs ainsi que les propriétés privées comme un balcon ou une cour d’immeuble ne sont pas concernés.

 

Quels types de cultures ?

La Mairie de Paris autorise des plantations sous différentes formes comme :

  • Les pieds d’arbres,
  • Les pots et jardinières,
  • Les arbres fruitiers,
  • Les clôtures et mobiliers urbains.

Certaines mairies proposent une liste des plantes autorisées et interdites.

A lire aussi :

Continuer à lire