Passez votre permis avec Emmaüs pour seulement 300 euros !

Passer son permis de conduire pour 300 euros est-ce possible ? Il semblerait que oui. Nous vous en disons plus sur ce permis avec Emmaüs.

Passez votre permis avec Emmaüs pour seulement 300 euros !
Ce qu'il faut savoir sur l’auto-école solidaire lancée par Emmaüs

Pour 300 euros, il sera possible de passer son permis avec Emmaüs. La célèbre association a ouvert une auto-école afin de permettre d’apprendre à conduire pour pas cher. Explications.

 

Permis avec Emmaüs : ce qu’il faut savoir

 

Une auto-école solidaire

C’est à Ruffec en Charentes que l’association Emmaüs locale a décidé d’ouvrir une auto-école solidaire. Celle-ci a été inaugurée en janvier 2017. Elle va permettre aux personnes en difficultés de passer leur permis à un prix nettement inférieur à celui du marché : pour 300 euros seulement, il sera possible de s’y inscrire, alors qu’en général, une auto-école traditionnelle va coûter autour de 1 300 euros. Une sacrée différence, mais qui ne sera pas accessible à tous.

L’admission des élèves qui pourront entrer dans cette école se fait par une sélection basée sur des critères précis.

 

Comment s’inscrire ?

Environ une trentaine d’élèves y sont inscrits. Ils ont été admis sur critères sociaux et bien évidemment de nombreux dossiers de candidatures arrivent.

Quatre critères principaux sont définis pour espérer faire partie de cette école :

  • Chercher un emploi,
  • Avoir des problèmes financiers,
  • Avoir des difficultés cognitives,
  • La situation géographique.

Les candidats devront aussi faire part de leur projet professionnel.

Pourquoi ce concept ?

Il est important de savoir qu’aux yeux de l’association, les personnes inscrites ne sont pas des clients : ce sont des bénéficiaires. Cette auto-école solidaire a été créée pour venir en aide à ceux qui rencontrent des problèmes financiers, sociaux et cognitifs dans la préparation du permis de conduire.

Emmaüs souhaite les aider car elles ne peuvent pas payer le tarif habituel d’une école ou bien à cause de certaines difficultés d’apprentissage et qu’un permis de conduire pourrait leur permettre d’accéder à la mobilité et de se réinsérer. Avec un permis en poche, elles pourront par exemple augmenter leurs possibilités de trouver du travail en amplifiant le périmètre de recherches. Elles auront aussi la possibilité d’améliorer leur quotidien en pouvant utiliser une voiture pour se déplacer, faire leurs courses, emmener leurs enfants, etc.

 

Quelle fiabilité ?

Penser qu’en raison de son faible coût, la formation proposée soit de mauvaise qualité est une erreur. Tout d’abord car la différence entre ce que paie l’élève et la valeur réelle de la formation est prise en charge par différents organismes comme la région, le conseil départemental, etc. Les moniteurs sont aussi compétents que ceux d’une école traditionnelle et les cours se passent de la même façon.

 

D’autres ouvertures en France ?

Pour le moment, cette initiative n’existe qu’à Ruffec. Toutefois si elle fonctionne, il n’est pas impossible qu’elle soit mise en place ailleurs. Mais étant donné qu’elle vient de débuter, il faudra surement attendre un peu afin qu’une autre association veuille copier le modèle.

 

A lire aussi :

Continuer à lire