Phytothérapie : se soigner par les plantes

Elle existe depuis des millénaires, la phytothérapie est la médecine par les plantes, des premiers secours aux traitements de fond

Phytothérapie : se soigner par les plantes
Tout ce qu'il faut savoir sur la phytothérapie

Alors que les controverses sur les vaccins et la surmédicalisation occupent de plus en plus l’espace médiatique, de plus en plus de Français choisissent de s’intéresser à des médecines parallèles, douces, naturelles et réputées sans danger de long terme pour l’organisme. La Phytothérapie fait de plus d’adeptes : en quoi consiste-t-elle ?

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

phytotherapie-comment

La phytothérapie est la combinaison de deux mots grecs, phythos, qui désigne les plantes et thérapeuo qui signifie soigner. Il s’agit donc un ensemble de pratiques de médecine fondée sur l’utilisation des plantes et de leurs extraits naturels pour soigner l’humain.

On distingue trois types de phytothérapie :

  • La médecine traditionnelle, très ancienne (avec des principes fondateurs venus de Chine notamment). Elle est encore pratiquée de nos jours dans les pays en voie de développement qui n’ont pas d’accès à des médicaments chimiques. Le savoir est transmis de génération en génération et approfondi de manière empirique.
  • La recherche scientifique sur les principes actifs naturels : elle combine le savoir-faire scientifique contemporain et les connaissances sur les plantes de la médecine traditionnelle. Les laboratoires spécialisés mettent au point des traitements, des cosmétiques et de la parapharmacie dont l’action repose essentiellement sur des plantes.
  • Des principes tirés de l’Antiquité sur l’extraction, la conservation, la consommation des plantes. L’intérêt pour les principes actifs des plantes a conduit à un développement des techniques qui permettent d’en retirer tous les bienfaits.

Les raisons de son succès

Aujourd’hui en France, la phytothérapie est peu utilisée seule. En revanche, elle trouve un intérêt en complément d’un traitement médicamenteux et d’un suivi médical classiques. Elle peut aussi être une base pour prévenir certaines affections ou certains désagréments.
Les plantes n’ont pas encore livré tous leurs secrets, mais l’on en connait déjà certains.

Les plantes pour soulager les maux de tête

phytotherapie-menthe-poivree

En cas de migraine récurrente, les plantes peuvent soulager ou prévenir la crise :

  • La grande camomille (Tanacetum parthenium) est connue pour soulager les maux de tête. Elle ne doit pas être confondue avec la camomille romaine ou allemande, qui sont des plantes aux vertus totalement différentes. Il est recommandé d’en mâcher les feuilles séchées ou d’en ingérer en gélules (en magasin spécialisé ou en herboristerie )
  • La menthe poivrée : son effet glaçon va pouvoir soulager les migraines rapidement. Elle est à appliquer sous forme d’huile essentielle, diluée dans une huile neutre, sur les tempes en application directe ou sur le front, à l’aide d’un gant de toilette humide posé. A renouveler toutes les 20 minutes si besoin.
  • La Reine des Près : on le sait peu, mais l’aspirine est un dérivé de cette plante ! Sa consommation n’entraîne pas d’effets secondaires contrairement à son dérivé chimique. En cas de maux de tête, il est recommandé de faire des tisanes de fleurs séchées.

Les plantes pour perdre du poids

phytotherapie-guarana-minceur

  • Le thé vert : il contient de la caféine qui va permettre d’accroître les dépenses énergétiques et l’oxydation des graisses. Vous pouvez en boire toute la journée ou trouver des produits cosmétiques chargés en principe actif.
  • Le guarana va également augmenter l’activité métabolique du corps. il se consomme en gélule, en boisson ou en extrait.
  • Le konjac est une plante qui absorbe l’eau, favorise le sentiment de satiété et diminue l’absorption des graisses. On en trouve sous forme de capsules.

Les plantes pour faciliter la digestion

Parmi les plantes qui facilitent la digestion, on retrouve des légumes tels que le fenouil,
la pomme, la réglisse, etc. A consommer sans modération !

A lire aussi :