Quels pièges éviter dans le cas d’'un crédit sans justificatif ?

Il vous est possible de souscrire un crédit sans justificatif. Découvrez quels sont les pièges à éviter concernant ce crédit et faire les bons choix.

Quels pièges éviter dans le cas d’'un crédit sans justificatif ?
Les pièges du crédit sans justificatif

De nombreux consommateurs tombent dans les pièges du crédit sans justificatif. Ce type de crédit, facilement accessible, peut être un véritable outil à double tranchant. Son utilisation raisonnée permet de sortir d’une mauvaise passe mais le coût peut rapidement devenir prohibitif, surtout lorsque l’on contracte un crédit renouvelable.

Quels sont les pièges du crédit sans justificatif ?

Le premier obstacle vient de la compréhension de cette formulation. Vous devez tout de même fournir un justificatif de salaire, c’est le justificatif d’utilisation qui n’est pas nécessaire. Vous devez donc avoir des ressources suffisantes pour bénéficier de ce type de crédit et votre capacité d’endettement ne doit pas être saturée.

Le second piège est celui du coût : ce type de crédit est très onéreux pour le client. Il existe deux types de crédits sans justificatif d’utilisation.

  • Le premier est un prêt à la consommation classique qui sera remboursé chaque mois, les mensualités à verser sont connues d’avance par le client. Dans ce cas, même si le taux est élevé, il n’y a pas de surprises.
  • En revanche, avec le crédit revolving on peut s’endetter sans même s’en rendre compte ! Il s’agit dans ce cas d’une somme l’argent qui est mise à la disposition du client et qu’il peut débiter comme il le souhaite. Dans ce cas, le coût final du crédit reste assez flou et est souvent très élevé.

En prenant cela en compte, on se rend vite compte qu’il faut éviter d’utiliser le crédit sans justificatif pour des achats “plaisir” : cette formule de crédit est si coûteuse qu’on la réservera aux cas d’urgence.

3 astuces pour éviter de tomber dans les pièges du crédit sans justificatif

La négociation est la clef : négociez le taux de votre crédit à la baisse si vous le pouvez mais ne restez pas bloqué sur ce simple taux, pensez à prendre en compte le coût total du crédit, frais de dossier inclus.

Il ne faut pas utiliser ce type de prêt alors que l’on peut obtenir un crédit avec justificatif qui est certes un peu plus contraignant mais qui est bien moins cher ! Si vous êtes en mesure de fournir un justificatif d’achat pour le ou les biens que vous souhaitez faire financer par la banque, optez sans hésiter pour un crédit classique avec justificatif d’achat.

Un crédit sans justificatif pour financer quel type de besoins ?

Le crédit sans justificatif est une solution de choix car elle permet à l’emprunteur de disposer des fonds librement sans fournir de justificatif d’utilisation, contrairement au prêt affecté.
Son principal atout est qu’il permet aussi de financer un projet personnel sans aucune obligation d’achat, ni d’utilisation. Le crédit sans justificatif n’a pas pour objectif de financer un bien précis contrairement aux prêts affectés. Il est souvent utilisé pour faire face à des imprévus ou pour améliorer le mode de vie des personnes.
Le crédit sans justificatif peut financer :

Si vous devez impérativement avoir recours à ce type de financement, privilégiez le crédit classique avec une mensualité constante et évitez autant que possible le crédit renouvelable, dont le coût ne peut pas être chiffré au moment de la souscription.

A lire aussi :

Continuer à lire