Plan épargne logement : est-ce vraiment avantageux ?

Quels sont les avantages à souscrire un plan épargne logement ?

Plan épargne logement : est-ce vraiment avantageux ?
Quels sont les avantages à souscrire un plan épargne logement ?

Solution alternative au Livret A, le plan épargne logement permet d’épargner à un taux plus élevé que les livrets défiscalisés non bloqués mais surtout de bénéficier d’un prêt épargne logement à taux préférentiel… Cependant, ces avantages vont de pair avec quelques contraintes.

Le fonctionnement du plan épargne logement

Le plan épargne logement est une épargne bloquée. A l’ouverture, vous devez y déposer 225 euros minimum. Vous devez ensuite y verser au minimum 45 euros par mois, soit 540 euros par an.

Le plafond est de 61 200 euros (hors capitalisation des intérêts). Vous pouvez bien entendu verser davantage si vous le souhaitez.

Pendant les quatre premières années, l’épargnant ne pourra pas toucher à cet argent. En effet, tout retrait entraînera la clôture du PEL.

Depuis le 1er août 2016, le taux de rémunération du PEL est passé à 1 %. Un placement qui était autrefois avantageux mais qui ne rapporte désormais presque rien… Tout plan épargne logement ouvert après cette date sera donc désormais rémunéré à ce taux, et ce pendant 15 ans.

Passé ce délai, votre PEL est transformé en un livret d’épargne classique qui bénéficiera d’un taux de rémunération imposé par votre banque.

Sachez également que les intérêts ne sont pas fiscalisés les 11 premières années mais qu’ils seront ensuite soumis à l’impôt sur le revenu. Après 10 ans, il n’est plus possible de verser de l’argent sur votre PEL.

Quels sont les avantages du PEL ?

Le taux du PEL est désormais très bas. Certains peuvent faire le pari qu’il remontera avec la reprise de la croissance et attendre pour en ouvrir un… Cependant, ce placement comporte quelques avantages :
Un taux de rémunération stable tout au long de la durée du PEL.

Si le taux venait à baisser une nouvelle fois, vous ne seriez pas pénalisé.

D’un point de vue fiscal, tout plan épargne logement ouvert après le 1er mars 2011 est soumis aux prélèvements sociaux. En revanche, les intérêts du PEL sont exonérés d’impôts sur le revenu pendant les 11 premières années.

A l’ouverture de votre PEL, vous bénéficiez d’un taux fixé par votre banque en cas de crédit pour un achat immobilier.

Le plan épargne logement vous permet également de bénéficier d’une prime de l’Etat en cas de prêt épargne logement. Cette prime a également baissé ces dernières années, elle représente 2/5 des intérêts acquis sur la durée de vie du plan mais elle ne peut dépasser 1 525 €.

Qui a intérêt à ouvrir un PEL ?

Le plan épargne logement est réellement avantageux si vous comptez investir dans l’immobilier. En matière d’épargne, force est de constater toutefois que ce dernier est toujours plus avantageux qu’un livret A.

A noter toutefois que pour pouvoir prétendre à tous les avantages proposés par le PEL, vous ne pouvez pas clôturer votre compte avant son 4ème anniversaire. Si vous fermez votre compte au bout de trois ans, vous perdez vos droits au prêt ainsi qu’à la prime d’Etat.

Si cela se produit entre le 3ème et le 4ème anniversaire, vous perdez une partie de vos droits au prêt et à la prime. Des éléments à bien prendre en compte avant de s’engager avec sa banque.

A lire aussi :

Continuer à lire