Pourquoi et comment fait-on une simulation de crédit ?

Vous pensez à souscrire un crédit ? Dans cette perspective, il sera important de faire une simulation de crédit. Nous vous expliquons comment procéder !

Pourquoi et comment fait-on une simulation de crédit ?
Quand faut-il faire une simulation de crédit ?

Une simulation de crédit est une étape indispensable dans le cadre d’une recherche de crédit, quel qu’il soit. Les raisons sont simples et sont essentiellement économiques. En effet, une simulation de crédit réussie vous fera économiser de belles sommes car elle vous permettra de définir :

  • Quel est l’organisme financier le mieux placé
  • Quelles sont les conditions optimales pour bénéficier du meilleur taux

Comment s’y prendre ?

Avant, faire une simulation de crédit prenait des heures et vous obligeait à courir de banque en banque à la recherche de la perle rare, en faisant souvent la queue, en répondant aux mêmes questions les plus indiscrètes les unes que les autres, etc. Avant, c’était exactement cela… Et, depuis, Internet est passé par là !

Le résultat est simple et sans appel. En utilisant un comparateur vous pouvez en quelques instants trouver la fameuse perle rare. Inutile donc de prendre des congés et perdre du temps. Il vous suffit simplement d’un ordinateur et de quelques minutes.

Mode d’emploi d’une simulation de crédit réussie

Pour réaliser une simulation de crédit réussie, vous devrez indiquer :
  • la nature de votre projet (travaux, achat d’une voiture...), sauf dans le cas d’un prêt personnel ;
  • la somme que vous souhaitez emprunter pour réaliser votre projet ;
  • la durée du prêt ou le montant des mensualités...

En fonction de ces critères, le simulateur consultera une multitude de références sur le marché afin de trouver les meilleures options adaptées à vos besoins. Et, après quelques minutes, vous recevrez le résultat de cette simulation de crédit qui vous présentera, sous la forme d’un tableau :
  • le nombre des mensualités ;
  • la durée du crédit ;
  • le montant total dû ;
  • le TAEG : taux annuel effectif global ;
  • le montant des intérêts et des frais de dossier ;

Une fois ce travail réalisé, libre à vous de jouer sur les différentes critères énoncés plus tôt afin de trouver une meilleure solution. Et, par la suite, vous pourrez encore faire jouer la concurrence en vous rendant en agence et négocier en face à face avec un conseiller financier. Ou, en alternative, si vous êtes satisfait du résultat, vous pourrez encore souscrire en ligne !

A lire aussi :

Continuer à lire